DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'île flottante géante de Séoul

Vous lisez:

L'île flottante géante de Séoul

Taille du texte Aa Aa

La capitale sud-coréenne recèle d’un nouveau trésor. Séoul abrite depuis peu la plus grande île flottante artificielle jamais construite.

Composée trois parties inter-connectées sur le fleuve Han, elle a été conçue pour accueillir concerts, sommets, expositions et restaurants. Objectif, en faire l’une des attractions touristiques majeures.

Financé par des fonds publics et privés, le projet a coûté plus de 60 millions d’euros. Il est au coeur d’un gigantesque plan de réhabilitation du fleuve.

“Des zones résidentielles ont été aménagées sur les parties nord et sud du fleuve. Il n’y avait que le fleuve à regarder dans cette zone. Mais avec l‘île flottante on peut réellement l’utiliser afin de développer une nouvelle zone culturelle”, explique Choi Heung-Soon, membre de la municipalité qui participe au projet autour dun fleuve Han.

Le fleuve Han a joué un rôle prépondérant dans la vie de la capitale au cours des décennies passées. Mais les autorités reconnaissent qu’on ne lui a pas accordé toute l’attention qu’il mérite ces dernières années.

Aujourd’hui, une multitude de projets existent sur et autour de l’eau. Il s’agit de s’assurer que le fleuve restera un important centre d’intérêt. Les berges sont par exemples reconverties en parcs et espaces publics.

Des tables à dessin des architectes à l’inauguration, il aura fallu des mois de travail. Principal défi, faire flotter les trois énormes structures à l’aide uniquement de bouées géantes et d’amarres. Autre nécessité, que le projet soit aussi écologique que possible.

L’homme en charge de la conception et de la construction, Choy Won Cheol, affirme que des technologies révolutionnaires ont dû être développées : “Le fleuve Han atteint 16 mètres pendant les crues estivales, quand le niveau d’eau monte. Et bien sûr l‘île doit continuer à flotter pendant ces crues, ce qui nécessite une technologie assez complexe. L‘île pèse près de 4 000 tonnes.”

Un système proche du GPS est supposé garantir la stabilité des différentes parties de l‘île. La moindre détection de déplacement déclenche immédiatement un système de correction automatique.

“Le fleuve Han est très propre, et je suis fier en tant que citoyen de Séoul que cette belle île y ait été construite”, commente un habitant de Séoul.

“Au début je me suis dit que ça coûtait trop cher, alors je n’y étais pas très favorable, mais maintenant que je vois le résultat je trouve que c’est bien”, ajoute une autre.

Pour cette petite Sud-Coréenne, “C’est beau. C’est comme une île qui flotte dans le ciel, c’est extraordinaire.”

“On dirait quelque chose qui vient de loin. C’est super”.

“Moi aussi je la trouve moderne et magnifique à contempler. Et c’est encore mieux de la voir en vrai”, réagissent deux jeunes filles.

Les trois sections de l‘île ont chacune un nom. La plus grande, s’appelle Vista. La plus petite, c’est Terra. Ce qui bien sûr laisse la dernière, nommée Viva.

Autre élément de l‘île, cette scène et cet écran géant.

Face à la rude compétition qui existe entre les pays pour accueillir des événements planétaires, les autorités sud-coréennes espèrent faire de l‘île un atout clé. Le responsable du tourisme Jo Deokhyun y croit beaucoup : “Aucun site comme l‘île flottante n’existait le long du fleuve Han pour accueillir des sommets internationaux, alors que le fleuve est l’un des lieux préféré des Coréens mais aussi des visiteurs étrangers.”

L‘île peut accueillir plusieurs milliers de personnes. L’une des salles de conférence a par exemple une capacité de 700 personnes à elle seule. Ce complexe original attire tous les regards, ceux des touristes également.

“Quant j’en ai entendu parler la première fois, j‘étais vraiment curieux parce que je me demandais de quoi c‘était fait, et si ça flottait réellement”, raconte un touriste étranger.

“C’est juste unique. C’est sympa à regarder”, dit une autre.

Et c’est encore plus sympa à regarder à la tombée du jour, quand les lumières viennent danser sur les façades des bâtiments.

L‘île flottante se trouve tout près d’une autre attraction populaire de la capitale sud-coréenne, le spectacle eau et lumières du pont Banpo.

L’inauguration a déjà eu lieu, mais quelques travaux de finition restent à réaliser. Tout devrait être complètement fonctionnel d’ici septembre.