DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Catalyseur de Business


business planet

Catalyseur de Business

Cette semaine, direction Barcelone. L’Espagne, tout le monde connaît ses chiffres terribles de la crise, un taux de chômage record de 24%, le pays traverse sa deuxième récession en trois ans. Pourtant, l’Espagne, ce sont aussi d’autres chiffres, beaucoup plus encourageants.
Par exemple, à Barcelone, il existe un véritable incubateur d’entreprises, un centre d’entreprenariat hyper-dynamique qui a permis l’an passé de créer près de 700 emplois et de générer plus de 42 millions d’euros de chiffre d’affaires.”

Créé en 1988, le centre d’entreprenariat de la mairie de Barcelone a reçu le Grand Prix du Jury 2011 des Prix Européens de la promotion de l’Esprit d’Entreprise de la Commission européenne.
Chaque année, il aide 2000 entreprises et trois incubateurs accueillent quelques 130 PME. Elles y restent au maximum trois ans et demi. Le taux de survie à quatre ans est de 80%, un taux excellent. L‘énergie et les idées pour soutenir l’entreprenariat ne manquent pas.

“Nous organisons environ sept ou huit forums d’investissements chaque année. Nous organisons également des cours pour les entreprises qui ne sont pas encore prêtes à gagner des investisseurs. Nous apportons aussi notre soutien à l’internationalisation via l’organisation de voyages d’affaires, de missions technologiques dans la Silicon Valley … Nous y avons déjà été neuf fois”, explique Yolanda Pérez Sàez, directrice de l’incubateur d’entreprises de Barcelone.

L’entreprise barcelonaise BMAT est sortie de l’incubateur il y a trois ans. La société a mis au point un outil unique qui identifie toute musique diffusée sur une radio ou une télé. Elle vend son produit aux gestionnaires de droits musicaux dans une cinquantaine de pays. Cette PME a été créée par trois jeunes ingénieurs qui ne connaissaient rien ou presque à ce business.

“Barcelona Activa nous aide à accéder au marché, à comprendre quels sont les besoins de l’entreprise en terme de croissance etc. Il y a aussi des questions plus pratiques, comme par exemple la souplesse dont vous disposez concernant la location d’espaces de tailles différentes. Ils vous aident beaucoup si par exemple vous décidez d’introduire du capital risque dans votre entreprise. Au final, ils nous font prendre conscience de ce que l’on peut faire de notre entreprise”, dit l’un de ces ingénieurs.

Alex prévoit 1,7 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année. Le double d’il y a deux ans. L’entreprise emploie 25 personnes et devrait procéder à de nouveaux recrutements cet été.

“Une des clés du succès pour moi, c’est de lancer une entreprise entouré de gens qui partagent votre passion et qui vont vous aider à catalyser vos idées à la manière d’un entrepreneur”, conclut Alex Loscos.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

business planet

Des coopératives sociales et compétitives