DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"L'armosphère à Londres est fantastique", Ali Sheikoslami, correspondant d'Euronews


Insight

"L'armosphère à Londres est fantastique", Ali Sheikoslami, correspondant d'Euronews

Neil O’Reilly, Euronews : Après des années de préparation méticuleuse, tous les regards sont désormais braqués sur Londres pour le début des Jeux olympiques. Nous sommes avec celui qui porte la flamme olympique pour Euronews, notre correspondant en Grande-Bretagne Ali Sheikoslami. Ali, vous avez discuté de cet évènement avec un certain nombre de personnes, des hommes politiques, des touristes et des Londoniens. Il y a apparemment un grand enthousiasme. Selon vous, ces Jeux vont-ils répondre aux attentes?

Ali Sheikoslami : Oui, je le pense. C’est Londres, l’une des villes les plus internationales au monde. Il y a un énorme buzz autour des Jeux. Et en ce moment, la ville se sent encore plus internationale. Vous marchez dans la rue et vous croisez des gens du monde entier. L’atmosphère est fantastique.

Euronews : On a beaucoup entendu parler des difficultés de transport. Vous Ali, avez-vous du mal à circuler dans la ville? On dit que cela ressemble plus à un marathon qu‘à un sprint?

Ali Sheikoslami : C’est vrai que les rames de métro sont parfois bondées et c’est assez insupportable. Londres est ensoleillé – c’est assez rare pour le souligner – il fait environ 30 degrés. La semaine derrière, je portais encore une veste d’hiver. Donc oui, ce n’est pas très agréable de prendre les transports. Mais, en temps normal, les trains fonctionnent plutôt bien.

Euronews : On a aussi beaucoup parlé de sécurité. Selon-vous, les mesures drastiques peuvent-elles avoir un impact sur l’enthousiasme des spectateurs?

Ali Sheikoslami : A Londres, on a pas l’habitude de voir des officiers militaires et des commandos lourdement armés. Donc c’est certain, la ville pendant les Jeux aura un air plus militaire que d’habitude. Mais les gens vont se sentir plus en sécurité. Londres a toujours été une cible du terrorisme – je pense aux attentats de 2005 – et peut-être que la population a besoin de se sentir en sécurité.

Euronews : C’est un événement qui n’arrive qu’une fois dans une vie. Quand vous discutez avec les Londoniens, peut-on dire qu’ils s’intéressent vraiment au côté sportif des Jeux ou seulement à la fête?

Ali Sheikoslami : Au delà de l’aspect sportif, les Jeux olympiques c’est un évènement qui rassemble la population. Les gens se sont réunis pour assister au passage de la torche olympique. Certaines compétition seront retransmises en ville sur grand écran tout comme les cérémonies d’ouverture et de clôture. Il y a donc un sentiment de communauté qui se dégage, l’impression que les gens sont réunis pour assister à cette fête unique. Et c’est merveilleux.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Insight

Banques espagnoles : les conditions de l'aide européenne