DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Faire émerger les jeunes talents féminins

Vous lisez:

Faire émerger les jeunes talents féminins

Taille du texte Aa Aa

Dans le cadre du Forum des femmes à Deauville, un espace était consacré aux jeunes talents.

“Rising Talents”, c’est son nom, est une initiative qui se développe au fil du temps. Elle met l’accent sur ​​la création d’un réseau entre les jeunes femmes qui font carrière.

“Le projet était, et est toujours aujourd’hui, d’identifier dans le monde entier des jeunes femmes de grand talent, avec des caractères et des démarches hors norme, qui demontrent une volonté très forte de dépasser un peu ces frontières et de faire bouger les choses dans différentes categories, dans differents métiers” explique Virginie Morgon, directrice des investissements chez Eurazeo.

“Je pense qu’il y a beaucoup des choses qui se jouent très tôt, très jeune, il y a des phénomènes d’accéleration, d’ouverture qui sont importants, il faut les encourager poursuit Evelyne Sevin, associée chez Egon Zehnder International. Cela, c’est pour moi le point plus essentiel. L’autre point c’est que, au niveau de Forum de femmes, on s’est dit que c‘était notre futur et notre avenir, qu’il fallait aussi entendre leur voix”.

Quelles sont les qualités nécessaires à une jeune femme pour réussir une carrière professionnelle ?

Réponse de Chloé Jay, directrice générale France, Van Cleef & Arpels : “Il faut s‘écouter. À mon avis en fait, ce qui est important c’est d’arriver tout au long de sa carrière, à trouver des moments pour apprendre et y dédier du temps et de l‘énergie au sens de l’excellence. En tant que femmes, on a un petit don et je pense qu’ il est tout particulier, c’est le don de l’empathie, de s‘écouter soi, mais c’est aussi écouter les autres et je pense qu’on apprend beaucoup et on motive beaucoup à écouter les autres. Personnellement, moi, très vite j’ai été confrontée à une vie personnelle assez riche, parce que j‘étais ‘belle maman’ d’un petit garçon qui avait 3 ans et demi, je n’avais que 27 ans, donc j’ai compris ce que pouvait être une vie familiale, des responsabilités et ça ne m’a jamais empêché de trouver l‘équilibre parfait, difficile mais parfait parce que c’est le mien, d’arriver à construire sa vie personnelle en même temps de sa vie professionnelle”.

“Eh bien, pour une jeune femme en particulier, étant donnant que peu de jeunes femmes font de la politique, je pense que la confiance est la chose la plus importante souligne la députée sud-africaine et leader de l’opposition Lindiwe Mazibuko; car on attend des femmes et en particulier des jeunes femmes, qu’elles soient intimidées ou incapables de parler car la politique c’est surtout convertir les gens à vos idées, vos politiques, vos plans d’action.

Mais en fait, j’ai appris au fil du temps que la plupart des électeurs des circonscriptions et des personnes qui s’engagent en politique préfèrent les gens authentiques qui ne sont pas habitués à la politique. Car ce qu’ils veulent savoir avant tout, c’est ce qui vous a conduit à faire de la politique, qu’est-ce qui vous a inspiré à devenir une politicienne, à exprimer vous-même des idées.”

Pour l’Américaine Michelle Meyer, économiste, Bank of America Merrill Lynch, “La détermination et la confiance sont importantes. Je pense que vous devez avoir la peau dure surtout si vous voulez réussir dans le monde de la finance, plus vous montez les échelons, plus il y a d’hommes et donc moins de femmes. C’est pourquoi vous devez être déterminée et aussi un peu dure. Il y a une telle concentration d’hommes. Mais en même temps je pense, en particulier dans mon organisation, que l’accent est mis pour encourager le développement d’un grand nombre de femmes. Alors en même temps, je pense qu’il y a la possibilité d’avoir plus d’avancement de carrière si vous êtes une femme hautement qualifiée dans une organisation qui, la plupart du temps, est constituée d’hommes et fait surtout appels aux hommes. Donc, cela dépend de vous en tant que personne, si c’est confortable pour vous de travailler dans un environnement où vous ferez partie d’une minorité.”

“Je pense que c’est important de nos jours, dans une société mondialisée, d‘être en mesure de se battre pour ses propres valeurs raconte l’artiste Yi Zhou, et de croire en ses propres idées, d’essayer de les atteindre de la manière la plus honnête possible, être fidèle à soi-même et à ce que vous êtes, dans votre pays d’origine et quelles qu’en soient vos raisons “.

“Vous êtes une artiste. Les opportunités sont-elles différentes dans votre domaine entre hommes et femmes ? demande le correspondant à Paris d’euronews, Giovanni Magi. “Je pense que peut-être ça l‘était avant, mais maintenant les barrières entre hommes et femmes sont beaucoup moins importantes que par le passé. Pour moi, être invitée à cette conférence, mais également sur ​​votre antenne aujourd’hui montre qu’ il y a toujours plus d’espace pour le travail des femmes artistes”.