DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'empreinte d'Obama

Vous lisez:

L'empreinte d'Obama

Taille du texte Aa Aa

Dans un pays qui a connu la ségrégation raciale jusque dans les années 1960, l’image était historique, révolutionnaire. Novembre 2008 : Barack Obama devient le premier président métis des Etats-Unis. Le démocrate suscite alors une immense émotion dans le pays et dans le monde entier.

“Ce soir, ce que nous avons créé avec cette élection, c’est un moment historique. Le changement arrive en Amérique”, avait déclaré le nouveau président à Chicago.

Mais l’euphorie fut de courte durée. L‘économie américaine est alors au plus bas. La crise des subprimes, la faillite de Lehman Brothers et son terrible effet domino ont enfoncé le pays dans la récession.

Symbole de la crise, Détroit, la capitale de l’automobile est morose. Les ventes de véhicules ont chuté de 40%. Pour sauver la ville, Barack Obama injecte 60 milliards de dollars dans le secteur. Un million d’emplois sont sauvés.

“Aujourd’hui, pour la première fois depuis 2004, les 3 constructeurs automobiles américains sont dans le vert. Pour la première fois en 6 ans”, s‘était félicité Barack Obama.

A l’origine de la crise : Wall Street et ses dérives. Le président promet de s’attaquer à un système devenu fou et de le réguler.

“Avec les réformes que nous proposons aujourd’hui, nous voulons établir des règles qui permettront à nos marchés de promouvoir l’innovation et de mettre fin aux abus”, avait affirmé le président.

Mais la mesure-phare d’Obama est sans aucun doute la réforme du système de santé. Une réforme qui vise à assurer une couverture maladie aux 32 millions d’Américains qui en sont dépourvus. Le projet de loi a fortement divisé le pays. La Cour Suprême l’a finalement validé de justesse.

“Aujourd’hui, après presque un siècle de tentatives multiples, après un an de débats, la réforme de l’assurance maladie est devenue une loi aux Etats-Unis”, avait-il claironné.

Sur les sujets de société, Barack Obama a su montrer sa différence. Il est le premier président a s‘être prononcé en faveur du mariage homosexuel.

“D’un point de vue personnel, il est important pour moi d’affirmer que je pense que les couples homosexuels devraient pouvoir se marier”, avait-il confié lors d’une interview à la télévision.

Dès le début de son mandat, les questions sociales ont été au coeur de la politique de Barack Obama. La première loi qu’il a fait passer a garanti aux femmes américaines de percevoir un salaire égal à celui des hommes pour un même travail.