DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Xi Jinping, l'énigmatique "prince rouge"


Insight

Xi Jinping, l'énigmatique "prince rouge"

C’est le visage qui va présider les destinées de la Chine pour les dix prochaines années. Xi Jinping, 59 ans, est né après la révolution fondatrice du régime en 1949. Il hérite de la présidence de la République Populaire et du secrétariat général du Parti communiste chinois, et ce directement de Hu Jintao.

Comme son prédécesseur, Xi est un homme d’appareil, qui a gravi tous les échelons, mais il est aussi ce qu’on appelle un “prince rouge”, le fils d’un héros révolutionnaire, Xi Zhongxun vice-Premier ministre en 1963, l’année de sa naissance.

L’Américain Sidney Rittenberg est l’un des seuls étrangers à avoir côtoyé les dirigeants révolutionnaires de la première heure, il fut le traducteur de Mao.

“Mon impression de Xi Jinping est très positive, dit-il. D’abord parce que je connaissais très bien son père. Son père était un homme très bien selon moi, le plus démocrate de la vieille direction du Parti.”

Mais le père de Xi Jinping tombe en disgrâce à la veille de la révolution culturelle. La famille est expulsée de la Cité Interdite, le père jeté en prison, le fils envoyé à la campagne pour se rééduquer.

Il vit dans cette maison troglodyte pendant 7 ans, à Liangjiahe, dans la province de Shaanxi, et travaille dur. Après 9 refus, Xi est admis à rejoindre le parti communiste en 1974.

Diplômé en chimie, son père réhabilité, Xi devient
chef du PC au Zhejiang, province côtière parmi les plus brillantes du miracle économique chinois.

Le président de l’association pour le développement de Wenzhou le décrit ainsi :

“C’est un dirigeant incorruptible, ça l’aidera à surmonter certains obstacles au processus de réformes économiques en Chine. Je veux parler par exemple des freins dûs aux intérêts personnels.”’

Vu de l‘étranger, Xi Jinping reste une énigme, mais nul ne doute qu’il sera un président clairement
nationaliste.

En 2009, il avait surpris le monde avec cette remarque lors d’un voyage au Mexique :

“Certains étrangers bien nourris et qui s’ennuient n’ont rien de mieux à faire que de pointer du doigt notre pays. Premièrement, la Chine n’exporte pas la révolution, deuxièmement, la Chine n’exporte pas la faim et la pauvreté, en troisième lieu, la Chine ne vous cause pas de maux de tête… Cela ne suffit pas?”

Il est marié à une chanteuse et général de l’armée très connue. Le couple a une fille qui étudierait à Harvard sous un nom d’emprunt. L’agence Bloomberg a estimé la fortune de la famille a plusieurs centaines de millions de dollars.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Insight

18e congres du Parti Communiste chinois : l'heure de la relève