DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Etudiants et créatifs !

Vous lisez:

Etudiants et créatifs !

Taille du texte Aa Aa

Etre créatif, cela s’apprend. Un module de formation inventé en Finlande le prouve. Son leitmotiv : faire preuve d’imagination peut être utile dans le monde professionnel.
A Vaasa, une session basée sur ce principe est justement en cours. Des étudiants de toutes filières – économie, management ou encore communication – participent ensemble à un atelier de design où professeurs et chercheurs les incitent à faire preuve d’intuition pour résoudre des questions pratiques rencontrées dans les entreprises : par exemple, déterminer comment augmenter les ventes d’un produit. “Peu importe ce que vous faites, vous devez simplement lancer des idées,” remarque une participante, Maria Hautaviita, “vous les exprimez et vous ne retenez que celles qui vous intéressent ou qui vous plaisent, il vous suffit d‘être vous-même.”

Timo Rossi lui a élargi son horizon après son diplôme en ingéniérie mécanique : il a étudié le design par goût de la création avant de devenir responsable de la conception d’une plateforme numérique pour une entreprise exerçant dans les technologies de l’information. “Le système éducatif actuel encourage un peu trop la pensée analytique,” estime Timo Rossi, “il devrait y avoir plus de place pour le sens créatif.” Le jeune homme a rédigé une thèse sur comment prévoir les résultats de cette créativité : il a travaillé sur des statistiques et des comportements sociaux hypothétiques et bien sûr, fait appel à son imagination. “Dans de nombreux cas, les gens qui ont des capacités d’analyse ont une perception d’eux-même selon ce qui est possible sur le moment,” assure Timo Rossi avant d’ajouter : “je pense qu’il faudrait davantage penser à son avenir proche, puis essayer de le concrétiser, de développer des solutions.”

Son travail a permis de créer ce module de formation appelé “Prévision stratégique créative” qui fait partie des projets ERASMUS de la Commission européenne. Il sera prochainement décliné dans les universités qui veulent inciter leurs étudiants à penser différemment. “On les incite à penser avec leur propre tête – c’est ce qui est le plus difficile pour tout le monde car cela demande du courage, d’avoir la capacité de se mettre en danger -,” souligne la coordinatrice de ce module Tanja Oraviita. “On se dit très souvent que si on ne fait pas exactement ce qui est demandé,” dit-elle, “on ne sera pas la personne qu’il faut, on ne connaîtra pas le succès, on sera rejetté.”

Lors des exercices pratiques, les étudiants doivent aborder des cas concrets avec un oeil neuf : “par exemple, lors du cours de communication, ils doivent réfléchir à la manière de faire atterrir un oeuf cru tombé du troisième étage, il doit arriver au rez-de-chaussée sans se casser et bien entendu, ils ne peuvent pas le porter pour l’amener en bas,” explique Tanja Oraviita, “ils doivent réfléchir sur la manière de communiquer pour remplir leur objectif.”

Timo Rossi va plus loin : “celui qui participe à ce programme peut apprendre des compétences vraiment cruciales qui sont nécessaires aujourd’hui dans sa vie professionnelle,” insiste-t-il, “il apprendra la réflexion stratégique en appréhendant les choses de manière plus large et en lien les unes avec les autres.”
En suivant ce module, “vous travaillerez avec des chercheurs et des entreprises,” renchérit Tanja Oraviita, “vous serez au courant des derniers résultats en matière de recherche, vous devrez peut-être présenter votre travail à des sociétés ; donc le jour où vous commencerez à travailler,” conclut-elle, “vous ne serez plus du tout intimidés.”

Pour plus d’informations :
http://www.muova.fi/tmp_muova_site_1.asp?sua=1&lang=3&s=7
http://www.csf-studymodule.net