DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Révolution française paraît plus grande sur le petit écran

Vous lisez:

La Révolution française paraît plus grande sur le petit écran

Taille du texte Aa Aa

Non, mais je rêve ! On nous manipule, on nous fait prendre des vessies pour des lanternes, des Mélenchon pour des révolutions, des TF1 pour des chaînes d’information ! TF1 Mélenchonisée, c’est la dernière chose à laquelle on s’attendait, aussi improbable que Cyril Hanouna sur Arte ou un porno sur Gulli, et pourtant ça a eu lieu. On ne résiste pas au plaisir de revoir la photo du flagrant délit :


TF1 justifie : “Lorsqu’un président de parti parle, il est naturel que des supporters se massent derrière !”. Oui, c’est sûr qu’ils ont intérêt à se masser vu leur nombre, mais le mot “derrière” est approximatif, on ne peut pas dire qu’ils le collent ! En tout cas, le cameraman est un as, le MoDem de François Bayrou va certainement le recruter pour transformer ses deux adhérents ( si l’on tient compte de l’association avec Jean-Louis Borloo ) en deux mille personnes lors des meetings.

Jean-Luc Mélenchon explique : “J’ai horreur de faire de la télé dans la manif !”. En revanche, il adore manifester à la télé. D’ailleurs, après sa performance du 1er décembre, pourquoi n’arrête-t-il pas définitivement de nous faire marcher ( en cortège ) pour se lancer dans la communication. TF1, avec qui il est en parfait accord actuellement pour mettre la pagaille, serait ravie de le sponsoriser.

C’est quand même l’inventeur d’un concept révolutionnaire qui est tout à fait exportable. Avec son petit carré de militants, facilement transportables en mini-bus, notre Jean-Luc peut faire croire à une marée humaine. Même les chefs de la révolution en Ukraine qui sont boxeurs, il peut leur en mettre plein la vue ! C’est vrai, pourquoi mobiliser tant de personnes dans la rue si on peut se débrouiller avec quelques dizaines !?

Bon, après il faut convaincre la police. Le chef du Front de Gauche a traité de “bouffonnerie” – et il s’y connaît – le comptage effectué pour sa marche anti-TVA à Paris. Il serait en effet déplacé de la part du ministre de l’Intérieur de chanter “La place d’Italie était vide, devant moi marchait Mélenchon. Il avait un joli nom, le guide, Mélenchon…”

Le guide de la nouvelle Révolution française s’est vengé en attaquant Canal +, qui a mélangé des images d’une manifestation clairsemée du 30 novembre avec celles de la marche du 1er décembre. Bienvenue au club de TF1 ! iTELE, qui avait fourni les images en vrac, a fini d’enterrer la crédibilité des médias en admettant – j’aurais voulu l’inventer – “C’est une erreur de manipulation”.

Et décidément, rien n’a marché dans les rues de Paris cette semaine. Histoire véridique, une protestation de militants opposés au mariage homosexuel – on les avait presque oubliés – a tourné au tragique mercredi devant l’Assemblée nationale. Quatre participantes sont mortes écrasées, une cinquantaine ont disparu. Il faut dire qu’elles ont été forcées à descendre sur le pavé, et quand les portes des deux camionnettes où elles se trouvaient ont été ouvertes, les poules ont paniqué.

Envolée ratée, 400 poules se sont serrées les unes contre les autres au fond des véhicules, quelques dizaines ont toutefois été ejectées. Heureusement, il y avait aussi un fourgon de “poulets” sur place, mais ils n’ont pas réussi à maîtriser leurs congénères effarouchées. Là encore, inutile d’inventer, le commissariat du XVIe arrondissement a téléphoné à la fondation Brigitte Bardot pour lui demander de récupérer plusieurs poules…au Bois de Boulogne ! Il est vrai que les policiers ont autre chose à faire, maintenant qu’ils doivent aussi suivre à la trace les clients des “poules”.