DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

C’est officiel : le Pape n’a pas aboli les péchés


monde

C’est officiel : le Pape n’a pas aboli les péchés

Le Vatican s’est fendu d’une déclaration officielle pour démentir que le Pape François avait aboli les péchés.

C’est Eugenio Scalfari, un intellectuel athée italien, qui avait prétendu que le Pape François avait, de fait, aboli les péchés à travers certaines de ses paroles et de ses gestes. Eugenio Scalfari a fait cette révélation dans un article publié le 29 décembre dans le journal de gauche La Repubblica sous le titre « La révolution du Pape François : il abolit les péchés ».

Cet article fait suite à un entretien privé que les deux hommes ont eu plus tôt dans l’année et à propos duquel Eugenio Scalfari a écrit à plusieurs reprises. Rapportant, de mémoire, les propos de cette entrevue pourtant privée, l’intellectuel conclut que le Pape François pense que le péché n’existe plus puisque la miséricorde et le pardon divin sont « éternels ».

Le porte-parole du Vatican, le Père Federico Lombardi, a déclaré à Radio Vatican que cette conclusion était fausse : « ceux qui suivent le Pape quotidiennement savent combien il parle du péché et de notre condition de pécheurs ».

Ne vous laissez donc pas trop aller ce soir, Dieu veille toujours au grain.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Schumacher : "légère amélioration", le pronostic vital toujours engagé