DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"The Corner" pour tout savoir sur le football européen

Vous lisez:

"The Corner" pour tout savoir sur le football européen

Taille du texte Aa Aa

“The Corner” est le nouveau programme hebdomadaire du service des sports d’euronews. Chaque lundi, nous allons sélectionner les grands matches du week-end en Europe, analyser les réactions des protagonistes, et nous pencher sur les différents classements.

Cristiano Ronaldo gagne le Ballon d’Or

A Zürich, ce lundi soir, Cristiano Ronaldo s’est vu remettre le Ballon d’Or. La star du Real Madrid, qui était en concurrence avec Lionel Messi et Franck Ribéry, a reçu ce prix pour la deuxième fois de sa carrière. La première, c‘était en 2008, quand il portait le maillot de Manchester United.

Agé de 28 ans, le natif de Madère devient le premier Portugais à gagner le Ballon d’Or à deux reprises, grâce notamment à ses quatre buts cruciaux contre la Suède lors des qualifications pour la Coupe du monde, des buts qui ont envoyé le Portugal au Brésil.

L’Atlético et le Barça se neutralisent

Dans le championnat d’Espagne, il y avait un match au sommet entre l’Atlético Madrid et le Barça. Le vainqueur de ce duel organisé au stade Vicente Calderon aurait pris seul les commandes de la Liga, mais cela n’a pas été le cas. Il y a eu beaucoup d’occasions des deux côtés, mais aucune réalisation.

Gerardo Martino avait laissé ses stars, Neymar et Messi, sur le banc durant la première mi-temps, et ce choix ne s’est pas avéré payant. Ce score final de zéro partout n’est finalement pas si mauvais pour les deux équipes.

Gerardo Martino, l’entraîneur du Barça : “C’est un bon point si l’on considère que l’on a joué sur le terrain des co-leaders du championnat. Ils sont ceux qui ont obtenu le plus de points à domicile, et nous avons eu des opportunités de l’emporter. Nous ne sommes pas complètement satisfaits bien sûr parce que nous voulions gagner ce match mais nous n’avons rien à nous reprocher.”

Diego Simeone, l’entraîneur de l’Atlético Madrid : “Barcelone a l’habitude de marquer je ne sais combien de buts. Ils en inscrivent quatre ou cinq par match parce qu’ils vous punissent immédiatement si vous leur en donnez la possibilité. Nous ne voulions pas que ça arrive. Sachant cela, on a quand même développé notre jeu, on s’est procuré des occasions et je suis ravi du travail fourni par l‘équipe.”

Après 19 journées, le Barça et l’Atlético sont en tête de la Liga avec le même nombre de points, mais les catalans disposent d’une meilleure différence de buts. Le Real Madrid, au bénéfice de sa victoire 1-0 contre l’Espanyol, est revenu à trois points des co-leaders. Carlo Ancelotti peut donc se frotter les mains.

L’hommage de Benfica à Eusebio

Au Portugal, c‘était le “Clasico” entre Benfica et le FC Porto. Au stade de la Luz, à Lisbonne, l’atmosphère était poignante. Les Aigles voulaient rendre un dernier hommage à Eusebio, mort une semaine plus tôt. Une minute de silence a été observée avant le coup d’envoi de la rencontre et un immense tifo a été déployé par les 60.000 spectateurs.

Les joueurs de la capitale, qui avaient le nom de la “Panthère noire” floqué sur leur maillot, ont relevé le défi. Rodrigo et Ezequiel Garay ont inscrit les deux buts de Benfica qui a signé sa onzième victoire de la saison.

Grâce au nul concédé par le Sporting, Benfica a pris les commandes du classement avec 36 points, soit deux de plus que l‘équipe entraînée par Leonardo Jardim. Le champion sortant, Porto, se retrouve à la troisième place. Et c’est la première fois depuis vingt ans que les deux équipes de Lisbonne occupent, à mi-saison, les deux premières places du classement.

En Angleterre, les “gros” assurent

En Angleterre, Newcastle a été cueilli à froid par Manchester City. Les joueurs de Manuel Pellegrini ont signé leur neuvième succès en dix matches grâce à des buts signés Dzeko et Negredo mais un but a été refusé à Tioté pour les Magpies en raison d’un hors-jeu de position de Yohann Gouffran.

Les Citizens ont décroché une victoire à la Pyrrhus puisque Samir Nasri a dû quitter le terrain après un tacle sévère de Mapou Yanga-Mbiwa. Le meneur français est touché au genou gauche et sera privé de compétition pendant deux mois.

Grâce à sa victoire 2-1 à Birmingham contre Aston Villa, Arsenal garde les commandes de la Premier League avec un point d’avance sur les Citizens. Le Chelsea de Mourinho est troisième après sa victoire 2-0 sur la pelouse d’Hull City.

Allegri limogé par le Milan AC

Les joueurs de la Juventus sont sacrés “champions d’hiver” à l’issue de la première moitié de la saison en série A. Mais ce qui retient l’attention en Italie, c’est le limogeage de Massimiliano Allegri qui n’est plus l’entraîneur du Milan AC.

La claque infligée dimanche soir par Sassuolo lui a été fatale. Alors qu’ils menaient 2-0, les rossoneri ont été battus 4-3 par le promu avec quatre buts du jeune Domenico Berardi, prêté par la Juventus. L’intérim sur le banc du club lombard sera assuré par celui qui était l’adjoint d’Allegri, Mauro Tassotti.