DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

The Corner : Benzema brille, Balotelli pleure


the corner

The Corner : Benzema brille, Balotelli pleure

Pas de temps mort en Espagne où la lutte entre les trois cadors se poursuit sans relâche.

Samedi soir, c’est le Real Madrid qui a pris les commandes au bénéfice de sa victoire à domicile contre Villareal.

L’homme du match : Karim Benzema, qui a inscrit un doublé et rejoint son idole, le Brésilien Ronaldo, avec 104 buts marqués sous le maillot blanc du Real.

Bale et la nouvelle pépite, Jesé, ont aussi trembler les filets pour un score final de 4 à 2.

Quelques minutes après le coup de sifflet final à Santiago-Bernabéu, l’Atlético Madrid a commis un nouveau faux-pas, trois jours après sa défaite en demi-finale aller de la Coupe du Roi.

A Alméria, l‘équipe de Diego Simeone a encaissé un doublé de Verza et donc empoché 0 point.

Le règne de l’Atlético sur la Liga n’aura duré que 7 jours.

Le Real et le Barça sont revenus à hauteur puisque les blaugrana, emmenés par Messi, ont renoué avec la victoire à Séville.

Liverpool gifle Arsenal

La 25e journée de la Premier League a commencé avec une surprise du côté d’Anfield.

Arsenal s’est lancé en vain à l’assaut de la forteresse de Liverpool qui a pris plaisir à écraser les Londoniens 5 buts à 1.

Malgré cette déroute, on ne peut pas parler de crise pour les Gunners, mais une chose est sûre : les hommes de Wenger ont du mal avec les 5 autres équipes de tête.

Jusqu‘à présent, ils n’ont pris contre elles qu’un point par match en moyenne et obtenu une seule victoire; c‘était contre les Reds, en novembre.

Le Chelsea de Mourinho saisit sa chance avec une victoire à domicile contre Newcastle.

Star du jour : Eden Hazard, qui ambitionne ouvertement de devenir l‘égal d’un Messi ou d’un Ronaldo, et qui signe le premier triplé de sa carrière sous le maillot des Blues.

Il y a maintenant 4 clubs qui se tiennent en 6 points et qui luttent pour le titre.

Au sommet du classement, Chelsea a un point d’avance sur Arsenal et deux sur Manchester City, tenu en échec à Norwich.

Monaco et Paris dos à dos

En France, le match vedette de la 24e journée – entre Monaco privé de Falcao et le PSG sans Cavani – s’est conclu sur le même score qu‘à aller : un partout.

Pastore a inscrit son premier but de la saison en Ligue 1 mais un but contre son camp de Thiago Silva a certainement gâché la soirée d’Ibrahimovic.

Tout compte fait, ce nul est plutôt un bon résultat pour les Parisiens qui gardent leurs 5 points d’avance sur l‘équipe de Ranieri.

Lille, vainqueur de Sochaux, se rapproche un peu mais reste tout de même à 11 longueurs.

Les larmes de Balotelli

Le Napoli retrouve le chemin du succès en série A en mettant Milan à ses pieds.

Le héros de San Paolo se nomme Higuain, qui avec son doublé face aux rossoneri, en est désormais à 12 buts depuis le début de la saison.

Si Higuain rit, Balotelli pleure; SuperMario a raté son match et, après sa sortie, a versé quelques larmes sur le banc.

Le derby de Rome s’est achevé sans le moindre but. L’AS Rome a dominé toute la rencontre mais n’a pas réussi à transpercer la défense de la Lazio.

Les giallorossi peuvent nourrir des regrets eu égard au nul concédé par la Juventus à Vérone.

Les bianconeri restent en tête avec 9 points d’avance sur les joueurs de Rudi Garcia, tandis que le Napoli pointe au troisième rang, à bonne distance.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

the corner

The Corner : Chelsea surprend Manchester City, le Barça chute et le Bayern s'envole