DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

The Corner : 4 pour Paris, 33 pour Benfica


the corner

The Corner : 4 pour Paris, 33 pour Benfica

Les Aigles reprennent leur envol

On commence ce quinzième numéro du “Corner” avec la joie du Benfica, sacré champion du Portugal à deux journées de la fin.

Les Aigles, qui vont maintenant pouvoir se concentrer sur leurs demi-finales de Ligue Europa et de Coupe de la Ligue ainsi que sur la finale de la Coupe du Portugal, ont battu Olhanense 2 à 0 grâce à un doublé de Lima.

C’est le 33e titre pour le club de Lisbonne, et celui-là a un petit goût de revanche après la perte du championnat l’an passé lors de la dernière journée.

L’Atlético Madrid s’en rapproche…

Les jeux ne sont pas encore faits de l’autre côté de la frontière, en Espagne.

L’Atlético Madrid a gagné son huitième match consécutif en Liga et se rapproche du titre national après lequel il court depuis 18 ans.

Les Colchoneros ont souffert contre Elche, mais après le pénalty raté par Villa, ils ont fini par l’emporter grâce à des buts de Miranda et Diego Costa.

Victoire également dans la douleur pour le Barça face à l’Athletic Bilbao.

Les Catalans, qui restaient sur trois défaites de rang qui ont ruiné leurs espoirs en Ligue des champions et en Coupe du Roi, ont mis trois minutes pour faire la différence.

Et c’est Messi qui a inscrit le but libérateur pour les Blaugrana qui gardent ainsi l’espoir de conserver leur titre même s’ils accusent quatre points de retard sur l’Atlético.

Le Real Madrid est à six longueurs mais compte un match en moins et peut toujours rêver du triplé.

Les hommes de Carlo Ancelotti étaient au repos ce week-end avant leur demi-finale de Ligue des champions et après leur triomphe dans la Coupe du Roi.

En finale, ils ont dominé le Barça grâce à un but incroyable de Gareth Bale.

Schalke cède du terrain

En Allemagne, le Borussia Dortmund a conservé sa seconde place en battant Mayence 4 à 2 ce samedi à la veille de la débâcle de Schalke.

A peine 23 minutes, c’est le temps qu’il aura fallu à Stuttgart pour ouvrir le score face à Schalke 04 par l’intermédiaire de l’Autrichien Martin Harnik.

L’attaquant allemand d’origine brésilienne Cacau met ensuite à l’abri son équipe qui dispose de quatre points d’avance sur la zone rouge.

2-0, puis 3-0 quasiment dans la foulée grâce au doublé de Martin Harnik.

Schalke réduit la marque sur une inspiration d’Adam Szalai qui avait découvert la Bundesliga en signant à Stuttgart.

Il reste encore trois matches à jouer et Schalke, qui accuse désormais six points de retard sur le Borussia, n’est plus à l’abri d’un retour de Leverkusen, qui s’est imposé à Nüremberg.

L’Ajax perd la Coupe

A Rotterdam, l’Ajax a perdu à la surprise générale la Coupe des Pays-Bas contre Zwolle à l’issue d’une finale interrompue deux fois en raison de jets de fumigènes sur la pelouse.

C’est le premier trophée soulevé par les joueurs du PEC Zwolle après deux finales perdues en 1928 et 1977.

Pourtant, tout avait bien commencé pour l’Ajax avec une lourde frappe de Ricardo van Rhijn dès la troisième minute.

Mais une demi-heure plus tard, les joueurs de Frank de Boer étaient menés 4 buts à 1 suite à des doublés du Néo-Zélandais Ryan Thomas et du Néerlandais Guyon Fernandez.

Comme si cela ne suffisait pas, le défenseur Bram Van Polen ajoutait un cinquième et dernier but au retour des vestiaires.

Le club d’Amsterdam pourrait se consoler dimanche prochain en empochant son 33e titre de champion des Pays-Bas.

Le PSG se venge de Lyon

On termine cet épisode avec le Paris Saint-Germain qui a soulevé son premier trophée de l’année.

Les joueurs de Laurent Blanc ont gagné la Coupe de la Ligue en battant Lyon au Stade de France grâce à un doublé d’Edinson Cavani.

Pour les Parisiens, qui ont pris leur revanche une semaine après leur défaite à Gerland en Ligue 1, c’est le quatrième succès dans la compétition, un record.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

the corner

The Corner : le rêve continue pour l'Atletico et Liverpool