DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nigéria : la chaîne de solidarité mondiale BringBackOurGirls


monde

Nigéria : la chaîne de solidarité mondiale BringBackOurGirls

Le groupe islamiste armé Boko Haram continue de frapper où il veut et quand il veut dans le nord-est du Nigéria. Huit adolescentes, âgées de 12 à 15 ans, ont été enlevées le 6 mai dernier dans une école de Warabe, dans l’Etat de Borno, selon des habitants du village et la police locale. Elles s’ajoutent aux 223 lycéennes kidnappées le 14 avril dans la même zone, précisément dans un établissement scolaire de Chibok, toujours dans l’Etat de Borno. Boko Haram a revendiqué leur séquestration, indiquant par la voix de son chef que ces jeunes filles allaient être “vendues au nom d’Allah” et mariées de force.

Plusieurs sources, notamment de la diplomatie américaine, estiment en effet que les lycéennes nigérianes pourraient déjà se trouver au Tchad ou au Cameroun, les pays voisins, et avoir été “vendues” pour quelques dollars chacune. Pour faire bouger plus énergiquement le gouvernement et l’armée, une association baptisée “Bring Back Our Girls” (Ramenez nos filles) s’est constituée rapidement. Autour d’elle se développe une grande chaîne de solidarité à travers le monde, notamment sur les réseaux sociaux.

Prochain article

monde

Rugby : Sébastien Chabal annonce sa retraite