DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brigitte Louchez : "La Coupe du monde va être un grand drame"


insiders

Brigitte Louchez : "La Coupe du monde va être un grand drame"

En partenariat avec

Française installée à Fortaleza, capitale du Ceara au Nord Est du Brésil, Brigitte Louchez dirige l’association “Barraca da Amizade”.
Ses équipes travaillent au quotidien avec les enfants et adolescents des quartiers défavorisés, les prostitués mineurs et les travestis. Tous seront à ses yeux les laisser-pour-compte de la Coupe du Monde 2014.
Nous l’avons rencontrée à Fortaleza, avant le coup d’envoi
de la Coupe.

“Normalement, le Brésil cest le pays du foot, les gens sont fous de football içi. Mais la coupe du monde ne va pas être une grande fête, ca va être un grand drame.
Ca va être une guerre civile içi. A Rio par exemple la FIFA vend les tickets d’entrée pour le match à 80 reals (environ 25 euros), il n’y en a plus depuis longtemps: au marché noir ils atteignent 10000 reals. Qui va aller aux matches? Les gens très riches ou les étrangers. Les brésiliens vont regarder la télé, sachant que la FIFA interdit les groupements de plus de 5 personnes.
Içi tout le monde se réunit sur la place du quartier pour voir les matches..C’est interdit. Durant les matchs tout le monde doit rester chez soi et ne rien faire. Ca ne va pas être une fête.
En contrepartie il y aura des manifestations des gens contre les dépenses excessives faites pour cette coupe.
Quand on a encore des gens qui meurent de faim ici! C’est dingue! On a des gens à Fortaleza qui vivent avec moins de 50 reals par mois! Et on nous fait une stade de football qui a coûté 270 millions!
C’est quoi les valeurs humaines?

Les gens qui souffrent de cela, ils vont manifester. Il va y avoir les trafiquants de drogue, c’est sur leur territoire à Fortaleza, la FIFA est sur leur territoire!
Ca ne va pas se passer tranquillement! Et avec cela la police qui n’est pas du tout préparée, qui arrive et qui tape sur les gens! “

Question : que vous en disent les prostituées ?

Brigitte Louchez:

“Il y a celles qui ont le rève d‘être emmenées et d‘épouser un gringo, style Cendrillon. Et il y a ceux qui ont déjà subi des violences durant la Coupe des Confédérations l’année dernière et ont peur. Ce sont principalement les travestis, ca tombe sur eux. Il y a beaucoup de travestis autour du stade, en général ca tombe sur eux.

Donc il y a ceux qui ont peur et ceux qui pensent que c’est une occasion de concrétiser leur rève. Et à la fin, qu’est ce qui va se passer? Nos éducateurs aprés la Coupe du Monde, vont aller dans les rues et ramasser les morceaux Sachant que pour ce travail, on a pas d’aide de la mairie ni des équipes de l’Etat. Cela veut dire que nous, société civile, on va prendre nos petites possibilités et aller dans les rues essayer de ramasser les morceaux.

Le legs de la Coupe du Monde içi, ca va être un super stade, et plein de gens cassés à côté.

Le choix de la rédaction

Prochain article

insiders

Tourisme sexuel : la face cachée de la Coupe du monde au Brésil