DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mondial : l'Allemagne étrille le Brésil et va en finale

Vous lisez:

Mondial : l'Allemagne étrille le Brésil et va en finale

Taille du texte Aa Aa

Pendant un mois, ‘‘The Corner’‘ vous dit tout sur la Coupe du monde au Brésil

L’Allemagne a anéanti le rêve des Brésiliens et accède pour la huitième fois de son histoire à la finale de la Coupe du monde. Les Allemands ont écrasé le pays hôte à Belo Horizonte et visent désormais une quatrième étoile.

Le Brésil coule, l’Allemagne déroule

Une claque, un affront, un cauchemar… Jamais le Brésil n’aurait imaginé un tel scénario en demi-finale de sa Coupe du monde. Défaite 7-1 contre l’Allemagne, dont un but de Klose qui devient ainsi le meilleur buteur de l’histoire de la compétition. Les Allemands ont inscrit pas moins de quatre buts en l’espace de six minutes de jeu. Müller, Kroos, auteur d’un doublé, et Khedira, ont marqué côté allemand. Il y avait 5-0 au bout de trente minutes de jeu… Après la pause, Schürrle a aggravé la marque par deux fois pour la Nationalmannschaft ; Oscar a sauvé l’honneur pour les Brésiliens, qui pleuraient déjà depuis longtemps.

La Seleçao a souffert des absences de sa star Neymar et de son capitaine et défenseur Thiago Silva. Jamais très séduisante depuis le début du tournoi, elle sort du Mondial par la petite porte.

  • Germany’s Andre Schuerrle scores their sixth goal during their 2014 World Cup semi-finals against Brazil

    Photo:Reuters

  • Germany’s Jerome Boateng argues with Brazil’s Marcelo during their 2014 World Cup semi-finals

    Photo:Anadolu Agency

  • Brazil’s Fernandinho reacts after Germany’s Toni Kroos scored their fourth goal during their 2014 World Cup semi-finals

    Photo: Anadolu Agency

  • Brazil’s Fred reacts before restarting the match after conceding their fifth goal to Germany during their 2014 World Cup semi-finals

    Photo: Anadolu Agency

  • Brazil’s coach Luiz Felipe Scolari reacts during his team’s 2014 World Cup semi-finals against Germany

    Photo: Reuters

  • Germany’s fans celebrating their victory against Brazil after beating them 7-1

    Photo: Anadolu Agency

  • Germany’s fans celebrating their victory against Brazil after beating them 7-1

    Photo: Anadolu Agency

  • Germany’s fans celebrating their victory against Brazil after beating them 7-1

    Photo: Anadolu Agency

  • Germany’s fans celebrating their victory against Brazil after beating them 7-1

    Photo: Anadolu Agency

  • Germany’s fans celebrating their victory against Brazil after beating them 7-1

    Photo: Anadolu Agency

  • Germany’s fans celebrating their victory against Brazil after beating them 7-1

    Photo: Anadolu Agency

  • Germany’s Philipp Lahm tackles Brazil’s Marcelo ® during their 2014 World Cup semi-finals

    Photo: Anadolu Agency

  • Brazil’s Oscar fights for the ball with Germany’s Bastian Schweinsteiger during their 2014 World Cup semi-finals

    Photo: Anadolu

  • Brazil’s coach Luiz Felipe Scolari reacts during his team’s 2014 World Cup semi-finals against Germany

    Photo: Anadolu Agency

  • Germany’s Andre Schuerrle scores his team’s seventh goal against Brazil during their 2014 World Cu

    Photo:Anadolu

  • Germany’s Mesut Ozil (L) and Brazil’s Fernandinho chase the ball during their 2014 World Cup semi-finals

    Photo: Anadolu Agency

  • Brazil’s fans desolate and in a state of shock

    Photo: Anadolu Agency

  • Brazil’s fans desolate and in a state of shock

    Photo: Anadolu Agency

  • Brazil’s fans desolate and in a state of shock

    Photo: Anadolu Agency

  • Brazil’s fans desolate and in a state of shock

    Photo: Anadolu Agency

  • Brazil’s fans desolate and in a state of shock

    Photo: Anadolu Agency

  • Brazil’s fans desolate and in a state of shock

    Photo: Anadolu Agency

Pays-Bas-Argentine, choc de talents

On connaîtra ce soir le nom de l’autre finaliste de cette vingtième Coupe du monde : les Pays-Bas et l’Argentine ont rendez-vous à Sao Paolo.

Finalistes en 2010, les Néerlandais veulent rééditer l’exploit pour espérer décrocher enfin la première Coupe du monde de leur histoire. Les hommes de Louis Van Gaal sortent d’un match éprouvant face au Costa Rica, qui s’est terminé aux tirs aux buts. Héros du match, le gardien Tim Krul devrait retrouver sa place sur le banc. À noter que Robin van Persie s’est entraîné à part, hier, en raison de problèmes gastriques. Après trois matchs sans marquer, il espère retrouver le chemin de filets ce soir.

Du côté de l’Albiceleste, tous les espoirs reposent, bien évidemment, sur Lionel Messi, d’autant qu’Angel Di Maria est forfait, en raison d’une élongation. Le milieu madrilène espère revenir pour la finale. Contre les Pays-Bas, il devrait être remplacé par Enzo Perez ou Maxi Rodriguez. À noter, en revanche, le retour de Sergio Agüero, qui était absent depuis deux matchs. L’Argentine n’a plus atteint la finale depuis 1990. Son dernier sacre remonte au Mondial 1986

Pronostic : avantage Argentine

Et voici notre pronostic pour cette demi-finale. On tente, même si on a du mal à se mettre d’accord entre nous. Envoyez-nous vos pronostics sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag TheCornerScores.

L‘équipe sport d’euronews voit l’Argentine gagner. Etant donné qu’elle a peu marqué depuis le début du tournoi, nous parions sur une courte victoire 1-0.

Le scandale du Mondial

Une affaire de vente illégale de billets a entaché ce Mondial brésilien. La police a arrêté le présumé coupable : Ray Whelan, directeur d’une société prestataire de la FIFA, qui gère notamment les places VIP. Arrêté lundi soir dans un hôtel de luxe de Rio, il a été remis hier en liberté provisoire et sera entendu prochainement par les enquêteurs. Il est soupçonné d‘être le chef d’un réseau de vente illégale de centaines de billets lors du Mondial. Il nie les faits qui lui sont reprochés.

‘‘Monsieur Whelan est poursuivi pour avoir facilité la distribution de billets pour la revente illégale, qui est contraire à l’article 41 du statut du supporter brésilien. La peine encourue pour ce type de délit est de quatre ans de prison’‘, a indiqué un responsable de la police.

La police brésilienne estime que ce réseau frauduleux revendait environ 1000 billets par match pour un prix de base d’au moins 1000 euros. La Fifa n’a pas tardé à réagir : ‘‘Il est dans l’intérêt du football, de la FIFA et des fans du monde entier, que les billets soient vendus correctement et conformément à la loi’‘, a souligné Delia Fischer, responsable des relations médias.

Onze autres personnes avaient été interpellées la semaine dernière dans le cadre de cette affaire. La police brésilienne pense que ce réseau pourrait être actif depuis la Coupe du monde 2002.