DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

The Corner : le Brésil encore humilié


the corner

The Corner : le Brésil encore humilié

Bienvenue dans ce nouveau numéro du Corner consacré à la Coupe du monde.

Pas de lot de consolation ni d’honneur retrouvé pour le Brésil qui perd son dernier match du tournoi face aux Pays-Bas.

Les Néerlandais prennent donc la troisième place, quatre ans après avoir cédé en finale.

La Seleçao de Luiz Felipe Scolari boit le calice jusqu‘à la lie dans “sa” Coupe du monde en perdant la petite finale 3 à 0.

A Brasilia, les Néerlandais ouvrent le score dès la troisième minute sur un penalty de Robin Van Persie.

Daley Blind double la mise après un peu plus d’un quart d’heure, avant le coup de grâce signé Georginio Wijnaldum dans les arrêts de jeu.

C’est la première fois de son histoire que le Brésil, déjà humilié 7-1 par l’Allemagne, subit deux défaites d’affilée à domicile.

Pour une place sur le toit du monde

Le Maracana, le mythique stade de Rio, sera le centre du monde ce dimanche pour la bataille tant attendue entre l’Allemagne et l’Argentine.

Ces deux équipes se sont déjà rencontrées deux fois à ce stade de la compétition avec pour bilan, une victoire de chaque côté.

1986 : l’Argentine de Maradona se défait de l’Allemagne de Matthäus, qui prend sa revanche quatre ans plus tard.

Depuis, la Mannschaft, qui va participer à sa huitième finale (un record), court après sa quatrième étoile.

Elle présente de solides arguments avec son gardien, Neuer, son duo de récupérateurs, Khedira-Schweinsteiger, son meneur, Kroos, déjà auteur de quatre passes décisives, et ses buteurs, Müller et Klose.

Les joueurs de Joachim Löw ont fait le plein de confiance avant de se rendre à Rio en écrasant le Brésil en demi-finale !

Le jour J pour Messi

Les Argentins ont été beaucoup moins impressionnants puisqu’il leur a fallu la séance des tirs aux buts pour se défaire des Pays-Bas.

On attend beaucoup de Lionel Messi, crédité de quatre buts lors du premier tour, mais transparent depuis.

Pour l‘épauler, le prodige du Barça pourra compter sur Kun Agüero, remis de son élongation à la cuisse gauche, et peut-être sur Angel Di Maria, pourtant touché à la cuisse droite.

L’Albiceleste a une revanche à prendre sur la Mannschaft, qui a mis fin à son parcours en quart de finale lors des deux dernières Coupes du monde.

On parie ?

C’est notre dernier pronostic pour ce Mondial-2014, et on verrait bien l’Allemagne gagner cette finale sur le score de 2-0.

On ne s’est guère montré perspicace jusqu‘à présent, mais promis, on essaiera de faire mieux dans quatre ans.

En attendant, vous pouvez nous envoyer vos pronostics et vos commentaires sur les réseaux sociaux avec le hashtag TheCornerScores.

Rio sous haute surveillance

Rio de Janeiro, qui va accueillir la finale de cette Coupe du monde, sera aujourd’hui la cité la plus surveillée de la planète.

26.000 membres des forces de l’ordre seront déployés dans les rues de la cité carioca, sans parler des hélicoptères ou des camions équipés de canons à eau mobilisés pour l’occasion.

C’est bien sûr aux abords du Maracana, où prendront place plusieurs chefs d’Etat, comme Dilma Rousseff ou Vladimir Poutine, que la concentration de policiers sera la plus massive.

Pour éviter tout incident, les bars du quartier n’auront plus le droit de servir la moindre goutte d’alcool deux heures avant le coup d’envoi de la rencontre.

Au total, les dispositifs de sécurité mis en place pour le mois de compétition auraient coûté au Brésil plus de 600 millions d’euros.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

the corner

The Corner : place à la "petite finale"