DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

USA : les tensions continuent à Ferguson


monde

USA : les tensions continuent à Ferguson

La ville de Ferguson dans le Missouri a connu sa cinquième nuit consécutive de violences. Les manifestants dénoncent la mort d’un jeune afro-américain tué samedi dernier par un policier alors qu’il était désarmé. De nombreux habitants crient au racisme et se rassemblent chaque soir.

Selon les chaînes de télévision américaines, la police anti-émeutes est intervenue sur le site d’une station essence incendiée où les manifestants s‘étaient rassemblés. Les images montraient d‘épais nuages de fumée à travers lesquels couraient les manifestants. Les forces de l’ordre ont également fait usage de grenades assourdissantes mais, contrairement à la nuit précédente, aucun blessé n’a été rapporté cette fois-ci.

Peu d’informations officielles ont été communiquées jusque-là sur les événements qui ont déclenché les émeutes, à l’exception de celle parlant d’une altercation entre un policier armé et Michael Brown. Les récits des circonstances du décès de la victime rapportés par les témoins divergent.

Selon un témoin, Michael Brown marchait dans la rue quand un agent de police s’en est pris à lui et a tiré sur l’adolescent, qui avait les mains en l’air. Les médias rapportent que l’autopsie préliminaire a confirmé que l’on avait tiré sur le jeune homme à plusieurs reprises.

Un autre témoin, Tiffany Mitchell, a déclaré à CNN avoir regardé par la fenêtre les échauffourées entre Brown et le fonctionnaire de police. Ce dernier aurait tiré sur le jeune alors qu’il essayait de s‘échapper puis un “coup de feu est parti par la fenêtre”.

Selon la version de la police, Michael Brown aurait été tué après avoir agressé un policier afin de lui dérober son arme.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Russie : le compte Twitter de Dmitri Medvedev piraté