DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie : le compte Twitter de Dmitri Medvedev piraté

Vous lisez:

Russie : le compte Twitter de Dmitri Medvedev piraté

Taille du texte Aa Aa

Le compte Twitter du Premier ministre russe Dmitri Medvedev a été piraté jeudi matin. Le “hacker” lui a fait annoncer sa démission et critiquer le président Vladimir Poutine.

“Je démissionne. J’ai honte de mes actes à la tête du gouvernement. Je vous prie de m’excuser”. Tel est le premier “faux” message que les abonnés du compte @MedvedevRussia ont pu découvrir.

Le service de presse du premier ministre a aussitôt réagi aux informations parues sur Twitter en déclarant qu’elles ne correspondaient pas à la réalité. “Le compte de Dmitri Medvedev a été piraté, les messages ne sont pas authentiques. Nous cherchons une solution”, a déclaré un porte-parole du gouvernement cité par l’agence de presse russe RIA Novosti.

L’un des tweets postés par “le hacker” fustige directement le président Valdimir Poutine, en l’appelant par son diminutif familier : “Cela fait longtemps que je voulais le dire: Vova, tu te trompes!”

Un autre message déclare “La Crimée n’est pas à nous”, en détournant le slogan “la Crimée est à nous”, présent sur de nombreux objets souvenirs et largement repris par les médias depuis l’annexion de cette péninsule à la Russie en mars dernier.


“La Crimée n’est pas à nous, retweetez, s’il vous plaît !.”

Au total huit tweets ont été postés entre 10h15 et 11h00 locales avant que ne soit rétabli le contrôle du compte du chef de l’exécutif russe, et que les faux messages soient effacés.

Le piratage du compte de Dimitri Medvedev s’est vite propagé sur le Twitter russe, faisant gagner au Premier ministre russe 10.000 nouveaux abonnés en quelques heures.

Voici les autres "faux" messages


“Cela m’est égal, je vais devenir photographe indépendant!”


“En dépit de notre initiative, il semble que les hooligans n’en aient rien à f… de l’accès au réseau par passeport”