Cet article n'est pas disponible depuis votre région

The Corner : l'humiliation du Portugal

Access to the comments Discussion
Par Euronews
The Corner : l'humiliation du Portugal

<p>Bienvenue dans The Corner, notre rendez-vous hebdomadaire avec le monde du football. </p> <p>Le coup d’envoi des qualifications pour l’Euro-2016 a été donné, et cela s’est mal passé pour le Portugal.</p> <p>De leur côté, les champions du monde, qui restaient sur une défaite 4-2 contre l’Argentine en amical, se sont imposés, mais sans briller. </p> <p>Retour sur terre difficile donc pour l’Allemagne après la quatrième étoile décrochée cet été au Brésil.</p> <p>A Dortmund, la Mannschaft bat difficilement l’Ecosse deux buts à un grâce à un doublé de l’inévitable Thomas Müller.</p> <p>Au coup d’envoi, les Allemands étaient orphelins de leurs milieux de terrain, Schweinsteiger, Khedira et Ozil.</p> <p>En cours de match, ils ont aussi perdu Marco Reus, touché à la cheville gauche, une blessure qui l’avait déjà privé du Mondial.</p> <p>Au Portugal, un seul être vous manque et tout est plus compliqué !</p> <p>Sans Cristiano Ronaldo, forfait pour soigner son genou gauche, Joao Moutinho et ses coéquipiers ne trouvent pas la faille dans la défense de l’Albanie.</p> <p>Pire : ils encaissent un but de Bekim Balaj, l’attaquant du Slavia Prague, à la 52e minute et subissent une humiliante défaite 1-0 chez eux à Aveiro.</p> <p>Réaction obligatoire au stade de France le 11 octobre, puis au Danemark trois jours plus tard.</p> <p><strong>On parie ?</strong></p> <p>Après cette courte trêve, les championnats nationaux reprennent le week-end prochain. </p> <p>Sur quels scores vont se finir les matches que nous avons sélectionnés ? </p> <p>N’oubliez pas de nous donner votre avis sur les réseaux sociaux avec le hashtag #TheCornerScores. </p> <p><div id="fb-root"></div> <script>(function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = id; js.src = "//connect.facebook.net/en_GB/all.js#xfbml=1"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, 'script', 'facebook-jssdk'));</script> <div class="fb-post" data-href="https://www.facebook.com/fr.euronews/photos/a.170557516326974.36442.170299423019450/719596334756420/?type=1" data-width="600"><div class="fb-xfbml-parse-ignore"><a href="https://www.facebook.com/fr.euronews/photos/a.170557516326974.36442.170299423019450/719596334756420/?type=1">Post</a> by <a href="https://www.facebook.com/fr.euronews">euronews</a>.</div></div></p> <p>La rédaction prédit une victoire 2-0 du Real contre l’Atlético lors du derby madrilène.</p> <p>En Angleterre, on mise sur une victoire 2-1 de Manchester City sur la pelouse d’Arsenal.</p> <p>En Russie, on verrait bien le Zénith Saint-Pétersbourg battre le Dinamo Moscou 4 buts à 2.</p> <p><strong>Up and down</strong></p> <p>On commence par Angel Di Maria, absolument inarrêtable lors du “remake” de la finale du Mondial entre l’Allemagne et l’Argentine.</p> <p>L’ailier de l’Albiceleste a délivré trois passes décisives et s’est chargé lui-même d’inscrire le quatrième but de son équipe.</p> <p>De quoi donner raison aux dirigeants de Manchester United qui ont versé 75 millions d’euros à ceux du Real Madrid pour s’offrir ses services.</p> <p>Autre star du ballon rond qui vient de changer de club, ou plutôt de retrouver un club, Ronaldinho.</p> <p>L’attaquant brésilien, passé notamment par le Paris Saint-Germain et le Barça, était libre de tout contrat depuis son départ de l’Atletico Mineiro en juillet dernier.</p> <p>C’est finalement au Mexique, au sein de Queretaro, que l’ancien lauréat du Ballon d’Or va poursuivre sa carrière.</p> <p>A 34 ans, il s’agit peut-être de son dernier défi…</p> <p>Au moins, il peut exercer son métier contrairement à Pedro León.</p> <p>Le milieu de terrain de Getafe a refusé de baisser son salaire qui est de l’ordre de 3 millions d’euros par an.</p> <p>Selon la Fédération espagnole, ce montant est trop élevé au regard de la situation financière du club de la banlieue madrilène.</p> <p>Du coup, Pedro León se retrouve sans le droit de disputer la moindre compétition officielle jusqu’en janvier prochain !</p> <p><strong>Ce jour-là</strong></p> <p>Place maintenant à notre nouvelle rubrique intitulée “ce jour-là”. </p> <p>Pour cette première, zoom sur le 8 septembre 1888, une journée qui a changé l’histoire du football.</p> <p>C’est il y a tout juste 126 ans que le championnat d’Angleterre – le premier du genre tous pays confondus – voit le jour. </p> <p>12 clubs professionnels, basés dans le centre et le nord du pays, participent à cette nouvelle compétition, et c’est Preston North End qui remporte le titre à la fin de la saison.</p> <p>La Football League, c’est alors son nom, va évoluer jusqu‘à devenir la Premier League en 1992 et le championnat le plus riche de la planète.</p> <p><strong>Les arbitres volent la vedette aux joueurs</strong></p> <p>Sur le terrain, il n’y a pas que les joueurs, mais parfois aussi les arbitres, qui sont sous le feu des projecteurs. </p> <p>Vous pouvez nous envoyer les vidéos les plus drôles que vous trouverez sur internet avec le hashtag #TheCornerBloopers.</p> <p><a class="twitter-timeline" href="https://twitter.com/hashtag/TheCornerBloopers" data-widget-id="508988934634733568">#TheCornerBloopers Tweets</a> <script>!function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+"://platform.twitter.com/widgets.js";fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document,"script","twitter-wjs");</script></p>