DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Fausse alerte: il n'y avait pas de cas d'Ebola dans l'avion !

Une équipe médicale vêtue de combinaisons intégrales de protection est intervenue, mercredi 8 octobre 2014, à bord d’un avion de la compagnie américaine US Airways.

Dans cet appareil qui reliait Philadelphie aux Etats-unis à Punta Cana, en République dominicaine, un homme a trouvé drôle, après avoir éternué, de lancer : “désolé, je reviens d’Afrique”, avant de crier : “j’ai Ebola, vous êtes tous foutus”.

Alertées par l‘équipage, les autorités aéroportuaires de Punta Cana ont tout de suite fait immobiliser l’avion et lancé l’intervention d’une équipe sanitaire pour contrôler l’homme en question. Le tout, devant des passagers surpris et inquiets et qui ont attendu deux heures avant de pouvoir débarquer.

Il s’agissait d’une fausse alerte et surtout d’une mauvaise blague. Le faux-malade, un Américain de 54 ans, n’est pas infecté par le virus Ebola, il n’est même jamais allé en Afrique, ont confirmé les autorités dominicaines.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Environnement : écoutez la voix de la nature