DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Parti communiste chinois en plénum, 4e semaine de manifestations à Hong Kong


monde

Parti communiste chinois en plénum, 4e semaine de manifestations à Hong Kong

Le Parti communiste chinois a ouvert ce lundi à Pékin la réunion plénière de son comité central pour quatre jours de travaux qui seront officiellement consacrés au renforcement de “l’autorité de la loi”. Une manière d’affirmer l’emprise du parti sur le système politique et judiciaire.

Ce plénum qui se déroule à huis clos et dans le plus grand secret dans un hôtel de la capitale et dont rien ne transparaît avant la fin de l‘évènement devrait immanquablement porter sur la lutte anti-corruption menée sous l’autorité du président Xi Jinping.

Au moins 51 responsables de niveau de vice-ministre et de rang supérieur ont été limogés ces derniers mois. Le comité central doit en particulier se prononcer sur le sort de l’ancien ministre de la Sécurité publique, Zhou Youngkang, accusé lui aussi de corruption. C’est le plus haut personnage du régime à ainsi être écarté du pouvoir depuis 1949.

Dans ce contexte, cette session sera aussi l’occasion de calmer le jeu tout en tenant un discours ferme, notamment vis-à-vis des investisseurs étrangers qui en appellent à un cadre légal plus sécurisé pour leurs affaires en Chine. Autre enjeu : adresser un message de propagande à l’opinion publique chinoise en promettant davantage de justice et d‘égalité devant les juges.

Des promesses qui ne devraient pas trouver d‘écho auprès des manifestants qui à Hong Kong, se rassemblent pour la quatrième semaine consécutive pour réclamer plus de démocratie et l’instauration d’un véritable suffrage universel. Si la Chine a accepté ce dernier principe pour l‘élection du prochain chef de l’exécutif en 2017, elle entend conserver le contrôle des candidatures. Peu d’observateurs s’attendent à ce que Pékin ne fasse la moindre concession supplémentaire.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Une comète passe au plus près de Mars