DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Etats-Unis : la victoire républicaine au Congrès sonne le début de la campagne présidentielle


Insight

Etats-Unis : la victoire républicaine au Congrès sonne le début de la campagne présidentielle

Les élections de mi-mandat aux Etats-Unis ont propulsé le pays dans une autre campagne électorale : celle pour la présidentielle de 2016. Car le verdict des urnes – à savoir, une majorité républicaine au Congrès – contraint les partis à adapter rapidement leur stratégie à la nouvelle donne.

Pour Barack Obama, ce résultat confirme sa chute de popularité, voire même un désaveu de sa politique alors que la reprise économique reste théorique pour bien des Américains. S’il veut éviter la paralysie politique, le Président démocrate devra composer avec les parlementaires républicains ou faire usage de ses prérogatives pour imposer son agenda en force.

Côté Républicain, la vague rouge est allée bien au-delà des espérances. Mais le contrôle total du Congrès pourrait être un cadeau empoisonné. Il place en effet les parlementaires républicains face à des choix délicats qui pourraient se retourner contre eux dans la course à la Maison Blanche. Surtout s’ils ne parviennent pas à tenir leurs promesses comme celle de soumettre l’administration et la dette fédérales à une cure d’amaigrissement.

Nombre d‘élus républicains ne cachent pas leurs ambitions présidentielles . Mais l‘épreuve du pouvoir pourrait leur nuire au profit de rivaux qui ne siègent pas au Congrès, à savoir les ultra-conservateurs du Tea Party. Plusieurs figurent parmi la dizaine de candidats républicains potentiels.

Entre temps, le nom d’Hillary Clinton résonne de plus en plus fort sous la bannière démocrate. L’ex-sénatrice de New York et ancienne Secrétaire d’Etat peaufine son profil politique et sillonne le pays pour reconquérir les déçus d’Obama, sans pour autant se déclarer. Ses partisans se disent parés pour les primaires de 2016.

Quel est le sentiment dominant aux Etats-Unis, à tête reposée, après la déroute des démocrates au Congrès ? Nous avons posé la question au correspondant d’euronews à Washington Stefan Grobe.

Stefan Grobe : “Les gens d’ici sont absolument stupéfaits par les résultats de cette élection. Ils étaient attendus, mais la taille de la vague républicaine est tout à fait surprenante. Les républicains ont gagné là où normalement, on ne les attendait pas”.

Quel impact cela aura sur la course à la présidentielle de 2016, notamment pour Hillary Clinton qui pourrait être candidate ?

Stefan Grobe : “Je pense que Hillary Clinton est la grande gagnante de l‘élection de la nuit dernière. Elle va être la seule personne, la seule personnalité politique considérée comme capable de gagner l‘élection présidentielle. Il y aura une énorme pression sur elle pour qu’elle se déclare candidate. Aucune autre démocrate ne va déclarer sa candidature. Elle sera le seul candidat. (…) Et en regardant du côté républicain, nous avons une grande sélection de candidats potentiels qui vont se massacrer lors des primaires. Et qui va gagner ? On l’ignore et cela donne à Hillary Clinton un énorme avantage, financièrement et politiquement”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Insight

"La disparition de 43 étudiants à Iguala est un crime contre l'humanité"