DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hong Kong : vers la fin du mouvement pour la démocratie ?


Chine

Hong Kong : vers la fin du mouvement pour la démocratie ?

Une partie des manifestants de Hong Kong lève le camp, ce mercredi, avant d‘être délogée par la police dans les heures, les jours à venir. La justice a ordonné plus tôt la levée de deux blocus dans le quartier ouvrier de Mong Kok, après une plainte déposée par deux associations de taxis et une entreprise d’autobus.

“La police est prête. Elle aidera les huissiers à exécuter leurs injonctions concernant les barrages routiers de Mong Kok. La police prendra en outre les mesures nécessaires contre les personnes qui feraient obstruction, ou chargeraient violemment les huissiers qui font leur devoir”, a prévenu hier le porte-parole de la police, Hui Chun-Tak.

Un message clair adressé à la poignée de manifestants qui s’est radicalisée. Certains d’entre eux ont forcé hier les portes du Parlement. Quatre personnes ont été interpellées. L’action, très impopulaire ici, a été critiquée par les chefs de file du mouvement pro-démocratie qui tiennent à rester pacifiques.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

A la recherche des restes de Garcia Lorca