DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne : démantèlement d'un réseau de passeurs

Vous lisez:

Espagne : démantèlement d'un réseau de passeurs

Taille du texte Aa Aa

18 passeurs présumés ont été arrêtés à Madrid. Parmi elle, huit Libanais, dont leur chef, mais aussi trois Syriens, un Equatorien, un Marocain, un Ukrainien et quatre Espagnols.

Le réseau s’adressait principalement à des Syriens souhaitant fuir la guerre civile. Pour 6.000 à 10.000 euros par personne, il fournissait aux clandestins des faux papiers pour entrer en Espagne via l’Asie ou l’Amérique du Sud. Ils étaient ensuite dispatchés vers des pays du nord ou du centre de l’Europe.

L’argent était encaissé en Turquie puis transférer par montants inférieurs à 3.000 euros à des intermédiaires qui se chargeaient de le remettre à des membres du réseau. Selon la police, le réseau commençait aussi à prospecter en Irak.