DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

À l'intérieur de Kobané, ville en ruines


Syrie

À l'intérieur de Kobané, ville en ruines

Ce sont des images rares. Elles ont été prises par un journaliste à l’intérieur de la ville syrienne de Kobané, assiégée depuis deux mois par le groupe État islamique. Certains quartiers sont littéralement défigurés.

Ces combattants kurdes, qui défendent la ville, ont accroché des draps pour se protéger des snipers, qui se cachent dans les bâtiments en ruines. Le danger est permanent. Chaque déplacement peut être fatal.

Acculés il y a encore quelques semaines, les peshmergas affirment aujourd’hui avoir repris le dessus sur les djihadistes, qui ne contrôleraient plus que 20 % de la ville. Les bombardements de la coalition internationale auraient fortement contribué à ce retournement de situation. C’est ce qu’indique ce combattant kurde : “ Les raids aériens sont efficaces. Les combattants de l‘État islamique ont peur des avions. Grâce aux frappes, on arrive à les déloger. Quand ils entendent les avions, ils ont peur et ils ne savent pas où se cacher.’‘

La prise de Kobané est stratégique pour le groupe État islamique, car elle lui permettrait de faire la jonction avec Alep et Raqqa, sa capitale autoproclamée. Raqqa qui a lourdement bombardée cette semaine par des avions de l’armée de Bachar al-Assad. Ces raids, sans précédent sur cette ville clé des djihadistes, auraient fait une centaine de morts, dont de nombreux civils.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La France de nouveau sermonnée, mais pas sanctionnée