DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Est ou Ouest : la Moldavie décide de la route à suivre


Moldavie

Est ou Ouest : la Moldavie décide de la route à suivre

Jour de vote aujourd’hui en Moldavie. Trois millions d‘électeurs renouvellent leur parlement et vont devoir choisir entre continuité pro-européenne et rapprochement de la Russie.

Un parti pro-russe a été banni de l‘élection pour faute de financement venu de l‘étranger mais la voie n’est pas pour autant libre pour les libéraux-démocrates, car les communistes vont jouer un rôle dans l‘élection.

“Il est bien-sûr souhaitable que les communistes représentent une force politique constructrice, estime Dumitru Diacov, dirigeant du parti démocrate. Nous pourrions ainsi avoir une coalition pro-européenne, ou une opposition pro-européenne. Alors il faudrait trouver des possibilités de travailler ensemble”.

Le parti pro-russe Patrie a été écarté de l‘élection trois jours avant sa tenue, une interdiction critiquée par Moscou qui a émis de “graves doutes sur le caractère démocratique” du scrutin.

“Dans une situation où un parti politique significatif est exclu de la course, vous pouvez bien imaginer que le résultat et déterminé à l’avance”, lance Ilian Casu, du parti Patrie.

Les deux blocs politiques moldaves sont crédités chacun de 40% des voix. Les élections sont surveillées par 700 observateurs internationaux.

Sergio Cantone, à Chisinau : “Ces élections sont influencées par beaucoup de polémiques, et leur résultat en portera la marque. Les aspirations de la Moldavie semblent plutôt pro-européennes, mais le prochain gouvernement devra de toutes les façons considérer et prendre en compte d’autres aspirations”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Pays-Bas: découverte d'un nouveau foyer de grippe aviaire