DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jérusalem: une école arabo-juive incendiée, des extrémistes juifs soupçonnés

Vous lisez:

Jérusalem: une école arabo-juive incendiée, des extrémistes juifs soupçonnés

Taille du texte Aa Aa

En Israël, une des rares écoles bilingues arabe-hébreu a été saccagée et partiellement incendiée la nuit dernière. L‘établissement est situé à Jérusalem-ouest. Des slogans hostiles aux arabes ont été inscrits à proximité. Les autorités soupçonnent des colons juifs et des activistes d’extrême-droite.

L‘école appartient à un groupe scolaire appelé “Main dans la main”. Il s’efforce de promouvoir une co-existence entre Israéliens et Palestiniens.

“Ceux qui ont fait ça blessent les juifs autant que les Arabes, estime Hatem Matar, responsable du Conseil des parents d‘élèves. Ils s’en prennent à un idéal qu’on essaie de faire vivre depuis 15 ans. C’est triste, évidemment, mais je pense que cela peut aussi contribuer à consolider les liens dans notre communauté”.

La ministre israélienne de la Justice Tzipi Livni s’est rendue sur place. Elle a promis “une tolérance zéro contre la discrimination et le racisme”.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a également condamné cette attaque. “Nous déployons actuellement de grands efforts pour ramener le calme à Jérusalem, a-t-il dit. Nous ne pouvons tolérer aucune attaque de ce genre, quels qu’en soient les auteurs. Nous ne pouvons accepter qu’une école bilingue soit ainsi incendiée.”

Cet incident intervient dans un contexte de tension accrue entre Israéliens et Palestiniens, entre juifs et arabes, à Jérusalem et dans toute la région. Ces dernières semaines notamment, plusieurs attaques suivies de représailles ont élargi un peu plus le fossé entre les communautés.