DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mexique : les proches des étudiants disparus exigent la démission de Peña Nieto


Mexique

Mexique : les proches des étudiants disparus exigent la démission de Peña Nieto

Deux ans jour pour jour après son arrivée au pouvoir, le président mexicain est confronté à une crise terrible avec la disparition et le probable massacre de 43 étudiants.

Des heurts violents ont eu lieu la nuit dernière à Mexico en marge du défilé pacifique malgré un impressionnant dispositif policier.

L’indignation populaire dans le pays ne cesse de grandir et Enrique Peña Nieto est au plus bas dans les sondages. Le chef de l’Etat tente de reprendre la main. Il a dévoilé un projet de réforme constitutionnelle, prévoyant notamment la dissolution des polices municipales. Un projet déjà qualifié d’insuffisant.

Les proches des 43 étudiants disparus fin septembre dernier dans l‘État de Guerrero réclament justice. Les étudiants auraient été remis par la police locale, corrompue, au gang criminel Guerreros Unidos, dont plusieurs membres ont confessé avoir tué les jeunes avant de brûler leurs corps. Des hommes politiques sont également dans le viseur des familles.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

L'accès accru aux antirétroviraux diminue la virulence du HIV