DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie : un Poutine très offensif ce matin devant les parlementaires

La politique d’endiguement de la Russie ne date pas d’hier, mais elle continue, selon Vladimir Poutine, qui a dénoncé ce matin le “cynisme

Vous lisez:

Russie : un Poutine très offensif ce matin devant les parlementaires

Taille du texte Aa Aa

La politique d’endiguement de la Russie ne date pas d’hier, mais elle continue, selon Vladimir Poutine, qui a dénoncé ce matin le “cynisme occidental” vis à vis de la crise en Ukraine.

C’est ainsi que Vladimir Poutine voit les relations Est-Ouest en 2014. Le Président russe a donné son discours annuel au parlement ce matin.

“Chaque peuple a le droit souverain à sa propre voie au développement, aux choix des ses alliés, de son organisation politique, sociale, économique et sécuritaire. La Russie a toujours respecté et respectera toujours cela. Et cela concerne pleinement l’Ukraine”.

Sur le même sujet, Vladimir Poutine a déclaré que la Crimée était “sacrée” pour la Russie et qu’elle le restait toujours. le président russe a voulu se montrer pacifique, mais non sans une pointe d‘équivoque :

“On ne va pas rentrer dans une course aux armements qui coûte cher. Mais personne ne réussira a dominer militairement la Russie. Notre armée est moderne, forte et, comme on dit aujourd’hui, “polie” mais elle est à craindre”.

Sur le sujet enfin des sanctions imposées à la Russie, pour lesquelles l’Ukraine n’aurait servi que de prétexte, le chef du Kremlin veut que ces sanctions servent à stimuler l‘économie russe.