DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Judo : les Japonais maîtres chez eux


Sport

Judo : les Japonais maîtres chez eux

A l’occasion du premier jour de compétition, le tournoi du Grand Chelem de Tokyo a souri aux locaux.

Chez les femmes, en moins de 48 kilos, Ami Kondo, seulement âgé de 19 ans, a confirmé son récent titre de championne du monde en dominant en finale sa compatriote Haruna Asami.

En moins de 52 kilos, le titre est revenu comme l’an dernier à Yuki Hashimoto. C’est une autre Japonaise Yuka Nishida qui s’est emparée de la médaille d’argent.

Chez les moins de 57 kilos, retour sur la première marche du podium pour Kaori Matsumoto qui a visiblement digéré ses derniers mondiaux décevants. C’est d’ailleurs la Portugaise Telma Monteiro, sacrée championne du monde au mois d’août, qui a fait les frais de son retour en forme.

Du côté des hommes, en moins de 60 kilos, c’est en revanche un Sud-Koréen qui a décroché la médaille d’or: Won Jin Kim , vainqueur en finale du Japonais Toru Shishime. Ce dernier collectionnant les places d’honneur cette saison : son dernier titre remonte au moins de février. Depuis il a signé quatre troisièmes places et une deuxième place.

Chez les moins de 66 kilos, le titre est revenu à un phénomène de 17 ans : le Japonais Higumi Abe. Son quatrième titre en quatre mois. En finale, il s’est montré plus fort que l’Israëlien Golan Pollack

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Où vont jouer les clubs de Crimée ?