DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie et Grèce affichent leur volonté de coopérer, malgré les divergences


Grèce

Turquie et Grèce affichent leur volonté de coopérer, malgré les divergences

Les Premiers ministres turc et grec affichent leur volonté d’améliorer leur coopération bilatérale. C’est ce qui est ressorti de la visite de deux jours, vendredi et samedi, d’Ahmet Davutoglu à Athènes. Pour autant les dossiers qui fâchent restent nombreux entre la Turquie et la Grèce, en premier lieu, les négociations sur la réunification de Chypre, bloquées en raison d’un désaccord sur l’exploitation des gisements gaziers de l‘île.

Devant la presse, le Premier ministre grec, Antonis Samaras, a reconnu de sérieux désaccords, tout en disant souhaiter une relation de “respect mutuel”.

Le chef du gouvernement turc a de même souligné que les points de vue pouvaient diverger entre pays voisins. “L’important est la manière dont on traite ces différences”, a t-il souligné.

“Même si une fois encore chaque partie était d’accord pour dire qu’elle n‘était pas d’accord sur des dossiers cruciaux comme Chypre, au final, la recontre a donné lieu à une série de petites initiatives clef pour faire baisser la tension dans la région et améliorer la coopération essentiellement au niveau économique”, nous confirme notre correspondant à Athènes, Giannis Stamatis.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Alerte typhon aux Philippines : des évacuations de masse en cours