Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Vaccin contre Ebola : suspension de tests sur des volontaires en Suisse

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AVEC AFP
Vaccin contre Ebola : suspension de tests sur des volontaires en Suisse

<p>Les Hôpitaux universitaires de Genève (<span class="caps">HUG</span>) suspendent des tests sur un vaccin contre Ebola. Des tests menés sur des volontaires. Il s’agit du vaccin <span class="caps">VSV</span>-<span class="caps">ZEBOV</span> fabriqué par une agence publique canadienne sous licence d’une firme américaine. Certains volontaires ont ressenti des douleurs dans les articulations des pieds et des mains.</p> <p>“On est les seuls à avoir observé cet effet secondaire, a souligné le Prof. Laurent Kaiser, chef du Service des maladies infectieuses aux <span class="caps">HUG</span>. Ceci est peut-être dû au fait qu’ici, les volontaires sont suivis de manière plus rapprochée ou plus méticuleuse ou qu’on a beaucoup de personnel de santé. On a également beaucoup de médecins volontaires. Et ces symptômes minoritaires – certains étaient simplement des douleurs articulaires très transitoires- ont été rapportés peut-être de manière plus précise”.</p> <p>Le vaccin est également testé aux Etats-Unis, au Canada, en Allemagne et au Gabon. </p> <p>L‘épidémie de fièvre Ebola a fait 6 388 morts en Afrique de l’Ouest sur un total de près de 18 000 cas. <br /> La Sierra Leone a enregistré 397 nouveaux cas la semaine dernière, trois fois plus que le Liberia et la Guinée réunis, selon l’Organisation Mondiale de la Santé.</p>