DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Flambée de violences anti-capitalistes à Zurich en Suisse

Une bonne partie du centre de la plus grande ville de la confédération helvétique a été saccagée la nuit dernière. De nombreuses vitrines de magasins

Vous lisez:

Flambée de violences anti-capitalistes à Zurich en Suisse

Taille du texte Aa Aa

Une bonne partie du centre de la plus grande ville de la confédération helvétique a été saccagée la nuit dernière. De nombreuses vitrines de magasins ont été brisées ou endommagées. Quatre personnes ont été interpellées venant de Suisse, de Grande-Bretagne et Liechtenstein mais l’enquête se poursuit.

Il y a eu des affrontements entre 200 casseurs armés de barre de fer et pour la plupart masqué avec la police qui a utilisé des balles en caoutchouc, des gaz lacrymogènes et des lances à eau pour les disperser.

Le porte-parole de la police de Zurich précise qu’“il n’y avait pas eu un tel niveau de violence dans la ville depuis plus de dix ans. Il y avait une vraie volonté de violence extrême. Ils ont par exemple jeter une torche allumée dans une voiture de police et ils ont détruit un restaurant dans lequel des citoyens étaient en train de diner”.

La police a indiqué avoir reçu une lettre de revendication des autonomes suisses.

Et selon les médias helvétiques, les manifestants portaient une banderole avec l’inscription en anglais “Reclaim the Streets”, Reprenons possession de la rue, référence à un mouvement anti-capitaliste.