DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Espagne abasourdie par les propos du Président vénézuélien


Venezuela

L'Espagne abasourdie par les propos du Président vénézuélien

Le gouvernement espagnol a qualifié de “déplorable” les déclarations vendredi du président vénézuélien.

Nicolas Maduros s’exprimait sur la chute des prix du pétrole, qui affectent durement l‘économie du Venezuela, quand il s’en est pris à l’ancien premier ministre espagnol José Maria Aznar, qu’il a qualifié, par erreur, d’ancien président.

“Non seulement ils ont détruit l’Irak, mais 1 million deux cent mille personnes ont été tuées, en Irak, à cause d’Aznar, le meurtrier espagnol, le meurtrier espagnol assoiffé de sang, Aznar l’ancien président d’Espagne” a déclaré le Président Maduros, avant d’ajouter qu’il le qualifiait de “meurtrier parce qu’il est”, selon lui, “responsable de la mort d’un million deux cent mille Irakiens.”

Alors qu’il était premier ministre, José Maria Aznar a soutenu l’intervention en Irak, lancée en 2003, et envoyé un millier de soldats espagnols en soutien à la coalition conduite par les Etats-Unis contre le régime de Saddam Hussein.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Des journalistes de la RTVE craignent l'ingérence du pouvoir et descendent dans la rue