DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pakistan : une attaque des talibans contre une école fait 141 morts

141 morts dont 132 enfants. L'attaque terroriste menée par les talibans contre une école de Peshawar est la plus meurtrière de l'histoire du Pakistan.

Vous lisez:

Pakistan : une attaque des talibans contre une école fait 141 morts

Taille du texte Aa Aa

Les talibans ont franchi un nouveau cap dans l’horreur en commettant un massacre dans une école de Peshawar, dans le nord du Pakistan. Le bilan est très lourd : 141 morts, la plupart des enfants âgés de plus de 10 ans. Un bilan qui risque encore de s’alourdir, des dizaines de personnes étant hospitalisées, certaines dans un état grave.

Point of view

On a vu dans les couloirs des amis qui avaient été touchés de trois ou quatre balles, certains étaient morts, d'autres blessés. Il y avait du sang partout.

Il était environ 10h30, quand six hommes armés, déguisés en militaires, ont fait irruption dans une école qui accueille des enfants de soldats pakistanais. Les assaillants sont passés de classe en classe, avec l’objectif d’abattre un maximum d‘élèves. ‘‘Nous nous sommes enfermés dans notre classe, mais trois hommes ont tiré sur la porte et sont entrés. Ils nous ont tirés dessus’‘, raconte un rescapé.

Rapidement sur place, l’armée a eu besoin de plusieurs heures pour maîtriser la situation. Elle a fait face à des terroristes lourdement armés et équipés de ceintures explosives, que certains auraient actionnées. Huit heures après le début de l’assaut, l’armée annonçait la mort de tous les assaillants.

Les rescapés sont traumatisés. Ils ont assisté à un carnage. ‘‘Quand les coups de feu ont retenti, nos professeurs nous ont dit de nous asseoir dans un coin et de baisser la tête, témoigne un élève. Après environ une heure, quand les coups de feu se sont un peu calmés, des militaires sont arrivés et nous ont évacués. Quand on est sortis, on a vu dans les couloirs des amis qui avaient été touchés de trois ou quatre balles, certains étaient morts, d’autres blessés. Il y avait du sang partout.’‘

Dans un message de revendication, le Mouvement des Talibans du Pakistan (TTP) évoque une réponse à l’offensive militaire menée par l’armée pakistanaise sur son principal refuge du Waziristan du Nord. Si les attaques des talibans sont fréquentes au Pakistan, celle-ci est sans précédent, par son ampleur.