DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pakistan : manifestations et offensives de l'armée après l'attaque dans une école


Pakistan

Pakistan : manifestations et offensives de l'armée après l'attaque dans une école

Le carnage de mardi dans une école de Peshawar suscite l’indignation au Pakistan.
Des milliers de personnes ont protesté contre l’attaque la plus meurtrière de l’histoire du pays, fatale à 149 personnes.
Ils se sont notamment rassemblés dans les rues de Karachi, la place économique,et d’Islamabad, où la manifestation était organisée par un groupe islamique anti-Taliban, Ahle Sunnat Wal-Jammat.
“Oppresseurs, expliquez-nous ce bain de sang” ont-ils clamé à l’attention
du Mouvement des talibans du Pakistan, qui a revendiqué l’attentat.

“ Nous protestons contre le meurtre d’enfants dans l‘école de Peshawar. Nous condamnons fermement cet incident”, a expliqué l’un des manifestants, Ghulam Mustapha Baloch.

L’armée pakistanaise a particulièrement intensifié ses opérations ce vendredi, d’abord dans la région du nord-ouest, frontalière avec l’Afghanistan, où elle dit avoir tué 32 rebelles islamistes. La contre-attaque s’est aussi déployée dans des grandes villes pakistanaises à l’instar de Karachi.

“ Le gouvernement et l’armée montrent leur détermination à purger l’ensemble du pays des talibans. Qu’ils réussissent ou non, c’est une autre histoire”, observe le journaliste pakistanais Zahid Hussain.

Par ailleurs, peu après la levée du moratoire sur la peine de mort, l’armée a donné son feu vert à l’exécution de six rebelles islamistes condamnés à la peine capitale en cour martiale.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Turquie veut un mandat d'arrêt contre Fethullah Gülen