Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Pakistan : manifestations et offensives de l'armée après l'attaque dans une école

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP, Reuters
Pakistan : manifestations et offensives de l'armée après l'attaque dans une école

<p>Le carnage de mardi dans une école de Peshawar suscite l’indignation au Pakistan.<br /> Des milliers de personnes ont protesté contre l’attaque la plus meurtrière de l’histoire du pays, fatale à 149 personnes.<br /> Ils se sont notamment rassemblés dans les rues de Karachi, la place économique,et d’Islamabad, où la manifestation était organisée par un groupe islamique anti-Taliban, Ahle Sunnat Wal-Jammat. <br /> “Oppresseurs, expliquez-nous ce bain de sang” ont-ils clamé à l’attention <br /> du Mouvement des talibans du Pakistan, qui a revendiqué l’attentat.</p> <p>“ Nous protestons contre le meurtre d’enfants dans l‘école de Peshawar. Nous condamnons fermement cet incident”, a expliqué l’un des manifestants, Ghulam Mustapha Baloch.</p> <p>L’armée pakistanaise a particulièrement intensifié ses opérations ce vendredi, d’abord dans la région du nord-ouest, frontalière avec l’Afghanistan, où elle dit avoir tué 32 rebelles islamistes. La contre-attaque s’est aussi déployée dans des grandes villes pakistanaises à l’instar de Karachi.</p> <p>“ Le gouvernement et l’armée montrent leur détermination à purger l’ensemble du pays des talibans. Qu’ils réussissent ou non, c’est une autre histoire”, observe le journaliste pakistanais Zahid Hussain.</p> <p>Par ailleurs, peu après la levée du moratoire sur la peine de mort, l’armée a donné son feu vert à l’exécution de six rebelles islamistes condamnés à la peine capitale en cour martiale.</p>