DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Pakistan entre recueillement et vigilance après l'attentat de Peshawar

Les chrétiens pakistanais se sont rassemblés hier dans des lieux de culte un peu partout à travers le pays. Cinq jours après le massacre dans l‘école

Vous lisez:

Le Pakistan entre recueillement et vigilance après l'attentat de Peshawar

Taille du texte Aa Aa

Les chrétiens pakistanais se sont rassemblés hier dans des lieux de culte un peu partout à travers le pays. Cinq jours après le massacre dans l‘école de Peshawar qui a coûté la vie à 149 personnes dont plus de 130 écoliers, des cérémonies ont eu lieu dans la cathédrale Sainte-Marie de Lahore, dans la capitale Islamabad mais aussi dans le sud, à Karachi.

Point of view

"Les combattants préparent une autre attaque sanglante", Chaudhry Nisar Ali Khan, ministre de l'Intérieur pakistanais

Les autorités de leur côté, préviennent que d’autres attaques pourraient avoir lieu.

“Après cette tragédie et après les pendaisons qui s’en sont suivies, et aussi en raison des opérations militaires que nos forces armées mènent dans la région, nous recevons des renseignements de tout le pays selon lesquels les combattants préparent une autre attaque sanglante en représailles” a déclaré Chaudhry Nisar Ali Khan, le ministre de l’Intérieur.

Depuis l’attaque de Peshawar et la levée du moratoire sur la peine de mort qui a suivi, six combattants islamistes ont déjà été exécutés, sans aucun lien avec cet attentat. Et la justice pakistanaise annonce qu’elle compte procéder à des centaines d’exécutions dans les prochaines semaines.