DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les derniers jours de Ceausescu


Roumanie

Les derniers jours de Ceausescu

Nicolae Ceausescu dirigeait son pays d’une poigne de fer, et se pensait insubmersible. Surnommé «le génie des Carpates», le dictateur roumain n’avait pas vu venir la chute de son régime communiste.

Alors que son peuple subissait pauvreté et terreur, lui et sa femme vivaient dans la prospérité et l’abondance. La révolution sanglante de 1989 allait mettre brusquement fin à cette page de l’histoire du pays.

Le 16 décembre 1989, les habitants de Timisoara se soulèvent contre l’arrestation du pasteur Lazlo Toekes, défenseur des droits des minorités hongroises. Le 21, une manifestation d’ouvriers conspue le régime dictatorial devant le siège du Parti Communiste à Bucarest.

La vague révolutionnaire qui déferle sur le pays ne va pas tarder à rattrapper les époux Ceausescu. Le couple prend la fuite, mais, très vite arrêtés, Nicolae Ceausescu et sa femme sont jugés sommairement. Même si le tyran sent que la fin approche, il accusera jusqu‘à la fin ses juges d‘être des traitres. Il ne montrera aucun signe de faiblesse.

Reconnus coupables de génocide et de détournement de fonds, ils sont tous les deux fusillés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Italie : des néofascistes présumés prévoyaient des attaques à Noël