DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"L'interview qui tue" sortira bien en salles le jour de Noël aux Etats-Unis

Les studios Sony Pictures ont fait volte-face. Refusant de céder aux menaces de Pyongyang, ils ont finalement décidé d’autoriser la sortie du film

Vous lisez:

"L'interview qui tue" sortira bien en salles le jour de Noël aux Etats-Unis

Taille du texte Aa Aa

Les studios Sony Pictures ont fait volte-face. Refusant de céder aux menaces de Pyongyang, ils ont finalement décidé d’autoriser la sortie du film “L’interview qui tue”, une comédie qui parodie le leader nord-coréen.

Le film sortira comme initialement prévu demain, le jour de Noël, mais dans seulement 200 salles à travers les Etats-Unis, au lieu de 2 500.

Avec le retentissement médiatique de l’affaire, nul besoin de promotion. Les billets s’arrachent comme des petits pains

“Un ,ça a l’air d‘être un film drôle, et deux, je veux affirmer qu’on ne peut pas se laisser faire” dit cet Américain pour se justifier d’avoir acheté une place.

Sony Pictures avait consterné Hollywood en annonçant la semaine dernière renoncer à la diffusion du film. Acteurs et réalisateurs avaient dénoncé une grave atteinte à la liberté d’expression et une victoire du terrorisme.

Un groupe de pirates informatiques avait menacé de s’en prendre aux salles de cinéma qui montreraient la comédie, le même qui avait lancé une cyber-attaque contre Sony il y a un mois, la plus grave jamais menée contre les Etats-Unis.

Dans le film “L’interview qui tue”, les deux héros ont pour mission d’assassiner Kim Jong-Un.