DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie : première inspection rapide du Norman Atlantic


Italie

Italie : première inspection rapide du Norman Atlantic

Une inspection rapide du Norman Atlantic a pu être effectuée hier en Italie, cinq jours après l’incendie meurtrier qui s’est déclaré à bord du ferry dans l’Adriatique. Le navire a été remorqué jusqu‘à Brindisi, le procureur de Bari chargé de l’enquête ayant ordonné le retour du Norman Atlantic. Il a été impossible d’entrer dans les cales et le garage du ferry, selon les autorités.

“On vérifie si toutes les zones sont accessibles, indiquait hier un responsable de la capitainerie du port de Brindisi, peu après l’arrivée du navire. Comme vous pouvez le voir, il y a encore de la fumée”.

Seule une inspection plus fouillée permettra de connaître le nombre exact des victimes de l’incendie. La boîte noire, elle, a été récupérée hier et sera analysée dans les prochains jours à Bari, selon le procureur.

Une dizaine de personnes ont trouvé la mort dans la catastrophe. 477 autres ont été sauvées, d’après les autorités italiennes.

L’incendie s’est déclenché dimanche au niveau des ponts inférieurs du ferry là où étaient garés des camions. Des camions où s‘étaient peut-être cachés des migrants clandestins.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Piratage de Sony : sanctions américaines contre la Corée du Nord