DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Charlie Hebdo : "nous voulons venger le prophète", affirmaient les terroristes


France

Charlie Hebdo : "nous voulons venger le prophète", affirmaient les terroristes

Les auteurs de l’attaque contre Charlie Hebdo criaient “Allah akbar” et “affirmaient vouloir venger le prophète”, a déclaré le procureur de Paris François Molins en fin d’après-midi mardi.
Le magistat a évoqué un groupe d’au moins deux individus”, ajoutant qu’un témoin avait fait état de trois assaillants.
François Molins a également affirmé qu’après la tragédie dans les locaux de Charlie Hebdo, trois voitures de patrouille ont échangé des coups de feu avec les terroristes. Les deux premières n’ont pas fait de victime. C’est au cours de la dernière fusillade, a précisé le procureur, qu’un policier est mort.
François Molins n’a fait aucune déclaration sur l’enquête et les recherches en cours : “vous comprendrez que nous ne pouvons en l‘état acutel divulguer aucune information de ce type”, a-t-il ajouté.

Hommage à "Charlie Hebdo"

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Condamnations unanimes après l'attentat contre Charlie Hebdo