DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les groupes jihadistes "utilisent de plus en plus de femmes"


Irak

Les groupes jihadistes "utilisent de plus en plus de femmes"

Des femmes et même des jeunes filles vivant dans les pays occidentaux auraient rejoint les rangs des des groupes jihadistes. Quelle est la stratégie de ces organisations radicales ?

“Quand une femme est impliquée dans une organisation terroriste, cela incite d’autres hommes à participer, explique Mia Melissa Bloom, professeur des études en sécurité à l’université de Massachusetts. Les groupes peuvent dire des choses comme : “vous vous cachez derrière des femmes si vous ne rejoignez pas l’organisation”. Mais cela garantit aussi que le groupe terroriste a une dimension générationnelle puisque ce sont les femmes qui vont élever des enfants dans un environnement où ils pourront prendre la relève de leur père. (…)

La notion que les femmes sont uniquement radicales parce qu’elles ont perdu leur bien-aimé ou parce que leur mari a été tué est vraiment contesté. Quand vous voyez des images d’Hayat Boummedienne portant un hijab, mais posant avec une arbalète. Elle était clairement radicale avant que son mari ou partenaire a été tué.

Les groupes qui n’ont auparavant jamais utilisé de femmes, des groupes comme les talibans, comme Boko Haram, et plus récemment les Shebab, ont commencé à utiliser de plus en plus les femmes. Et si dans ces sociétés les plus conservatrices dans lesquelles on voit les groupes affiliés à Al-Qaïda, ils mobilisent des femmes, (—-) alors nous voyons vraiment que les groupes terroristes ont une stratégie en utilisant les femmes.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Plantu affirme qu'une solution est prête pour financer Charlie Hebdo plusieurs années