DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : joie des partisans de Syriza, déception de militants de Nouvelle Droite

Une explosion de joie a retenti au quartier général de Syriza à l’annonce des résultats des premiers sondages sortis des urnes. Les premières

Vous lisez:

Grèce : joie des partisans de Syriza, déception de militants de Nouvelle Droite

Taille du texte Aa Aa

Une explosion de joie a retenti au quartier général de Syriza à l’annonce des résultats des premiers sondages sortis des urnes. Les premières tendances annoncent la très large victoire du parti anti-austérité et les réactions sont enthousiastes.

“Je suis au chômage et pratiquement SDF” dit une militante. “Je vie dans un logement municipal, j’ai très peu de revenus et ça fait des années que je cherche du travail. Je pense que maintenant les choses vont s’améliorer.”
“Je suis très contente” renchérit une jeune femme. “C’est un parti vraiment de gauche, on espère que c’est un nouveau pour départ pour nous, mais aussi pour l’Europe. “

Ambiance radicalement différente au quartier général de Nouvelle Droite… Les sondages donnent le parti du Premier ministre Antonis Samaras loin derrière Syriza, la déception se lit sur les visages des militants.

“Ce n’est pas bon pour mon parti” dit un homme. “Je crois que la colère a guidé le choix de Grecs, je ne crois pas que la Grèce soit devenue un pays de gauche en si peu de temps. “

Pour la correspondante d’Euronews à Athènes, Nikoleta Drougka, “la victoire écrasante de Syriza” qui semble se dessiner, “doit être comprise comme un message à l’attention de l’Europe, un message des Grecs, mais aussi de tous ceux qui, dans le sud de l’Europe, font l’expérience des politiques d’austérité.”