DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Regain de tension meurtrière entre le Hezbollah et Israël


Liban

Regain de tension meurtrière entre le Hezbollah et Israël

Deux soldats israéliens ont été tués et sept autres blessés hier dans une attaque revendiquée par le mouvement radical chiite libanais.

En représailles, Tsahal a bombardé plusieurs villages dans le sud du Liban, où se trouvent des positions de l’armée libanaise et de la Force intérimaire des Nations unies au Liban chargée de surveiller la frontière israélo-libanaise. Un casque bleu espagnol a péri dans les violences.

Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni en urgence pour appeler à une désescalade immédiate.

Benyamin Netanyahu, le Premier ministre israélien n’a pas mâché ses mots alors qu’ Israël et le mouvement chiite ont été en guerre en 2006, un conflit sanglant avec plus de 1300 morts en majorité des civils.

“Ceux qui sont derrière cette attaque en paieront le prix fort. L’Iran via le Hezbollah a essayé d‘établir un front terroriste supplémentaire contre nous depuis le plateau du Golan. Nous prenons des mesures fortes contre cette tentative.”

L’attaque a été saluée par les groupes palestiniens Hamas et Jihad islamique, mais aussi au Liban, où des drapeaux du Hezbollah ont été brandis à la frontière avec Israël et dans la banlieue sud de Beyrouth, fief du mouvement chiite.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

280 enfants-soldats libérés au Soudan du Sud