DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Apologie du terrorisme": amende requise contre Dieudonné


France

"Apologie du terrorisme": amende requise contre Dieudonné

On ne rigole pas avec Charlie. Dieudonné risque de l’apprendre à ses dépens. L’humoriste français, poursuivi pour apologie du terrorisme, risque 30.000 euros d’amende pour avoir écrit sur Facebook “Je me sens Charlie Coulibaly”.

C’est la peine qui a été requise contre lui ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Paris, qui rendra son jugement le 18 mars.

Plusieurs dizaines de fans étaient venus soutenir Dieudonné au tribunal. Son avocat, David de Stefano, s’est exprimé : “Je crois que le premier sentiment qu’il avait donné, puisque qu’il exprime un sentiment qui ne peut donc pas être un acte de volonté, c’est de dire “je suis un humoriste et je suis traité comme un terroriste. Et je crois que les événements qui se sont passés et qui ont fait s’abattre sur lui près de 81 procédures en près de six mois le démontrent.”

Dieudonné avait écrit sa page Facebook le 11 janvier, alors même qu‘étaient organisées partout en France, sous la bannière unanime “Je suis Charlie”, de grandes manifestations d’hommage aux victimes des frères Kouachi et d’Amédi Coulibaly.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Donetsk bombardée, Vouhlehirsk aux mains des pro-russes, les Européens appellent à une trêve immédiate