DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

CAN-2015 : chaos pendant la demi-finale Guinée Equatoriale-Ghana

Des journalistes évacués des tribunes, des projectiles lancés sur l’arbitre et les joueurs ghanéens durant toute la rencontre, des supporters qui

Vous lisez:

CAN-2015 : chaos pendant la demi-finale Guinée Equatoriale-Ghana

Taille du texte Aa Aa

Des journalistes évacués des tribunes, des projectiles lancés sur l’arbitre et les joueurs ghanéens durant toute la rencontre, des supporters qui envahissent la pelouse : la demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations entre le Ghana et la Guinée équatoriale a totalement dégénéré jeudi soir. Pour éviter le chaos, les supporters ghanéens avaient pourtant pris les devants en quittant les tribunes avant le coup de sifflet final. Peine perdue.

Point of view

Si vous perdez un match, faut-il jeter des bouteilles et des pierres ?

“C’est dégoûtant s’exclame un journaliste ghanéen, un match de foot, soit tu gagnes, soit tu fais match nul, soit tu perds. Alors si vous perdez un match, faut-il jeter des bouteilles et des pierres ? Ce n’est vraiment pas raisonnable, je pense que le gouvernement ou l’organisation de la CAN doivent s’en occuper et envisager de punir les fauteurs de troubles, parce que ce n’est pas du football. “

Le match a alors dû être interrompu à dix minutes de la fin, un hélicoptère est venu en renfort de la police pour évacuer une partie du stade. Il a fallu plus de trente minutes pour restaurer un calme précaire. Le match a repris pour seulement deux petites minutes, scellant la qualification du Ghana en finale. Un chaos qui vient ternir cette CAN-2015.

“Ce n’est vraiment pas bon déplore un supporteur du Ghana, car la Guinée équatoriale et le Ghana sont amis. Le football, c’est un jeu. Quand vous jouez, cela ne doit être que du bonheur, qu’on perde, qu’on gagne ou qu’on fasse match nul.”

Des incidents qui ont provoqué l‘émoi chez les joueurs des deux équipes. La Guinée-Équatoriale, pays organisateur, aura encore une autre partie à disputer dans sa capitale, samedi face à la République démocratique du Congo. Le Ghana défiera lui la Côte d’Ivoire dimanche en finale.