DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : malaise en attendant d'entrer dans le vif des tractations

L’actualité européenne de la semaine aura été dominée par la Grèce. Tout juste entré en fonction, le nouveau Premier ministre Alexis Tsipras a

Vous lisez:

Grèce : malaise en attendant d'entrer dans le vif des tractations

Taille du texte Aa Aa

L’actualité européenne de la semaine aura été dominée par la Grèce. Tout juste entré en fonction, le nouveau Premier ministre Alexis Tsipras a sillonné les capitales en quête de soutiens à une renégociation de la dette grecque. Malgré les sourires et les poignées de main chaleureuses, difficile de dire s’il s’est trouvé des alliés. Le nouveau ministre des Finances, Yanis Varoufakis, a lui aussi pris son bâton de pèlerin, mais son étape berlinoise a montré – si besoin était – à quel point les demandes de la gauche radicale grecque et les exigences de l’Allemagne semblent pour l’heure inconciliables.
Au-delà du devenir des 320 milliards de dette grecque, la question est surtout de savoir comment la Grèce va se financer dans les semaines qui viennent. Une nouvelle tombée mercredi soir a sérieusement émoussé les certitudes du gouvernement. La Banque centrale européenne a coupé l’accès des banques grecques à l’un de leurs canaux de financement. Audrey Tilve en a parlé avec Etienne de Callataÿ, économiste en chef de la Banque Degroof à Bruxelles.