DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Occidentaux divisés sur la manière de gérer le dossier ukrainien


Allemagne

Les Occidentaux divisés sur la manière de gérer le dossier ukrainien

Faut-il renforcer les sanctions contre la Russie ou encore fournir des armes aux forces ukrainiennes ? Ces questions cruciales agitaient les débats de la Conférence internationale sur la sécurité à Munich. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les avis divergent. Quels sont les risques ? Notre correspondant James Franey a pu s’entretenir avec le président de la Conférence de Munich, le diplomate allemand Wolfgang Ischinger.

James Franey : ‘‘Vladimir Poutine essaye-t-il de diviser les Occidentaux ?’‘

Wolfgang Ischinger : “Bien sûr ! Nous avons imposé des sanctions. D’un point de vue de russe, c’est un acte inamical, je dirais même terriblement inamical. Si j‘étais un conseiller russe, je dirais : faisons tout notre possible pour diviser ces gens, afin qu’ils ne puissent plus étendre la machine à sanctions. C’est dans l’intérêt des Russes de diviser.’‘

Européens et Américains s’efforcent d’afficher un front uni sur le dossier ukrainien. Mais à bien y regarder, difficile de parler d’une seule et même voix, comme l’explique notre correspondant à Munich, James Franey : “Des divisions apparaissent sur la façon dont l’Occident devrait gérer cette crise. Les Etats-Unis semblent soutenir aujourd’hui l’envoi d’armes défensives létales aux forces ukrainiennes, mais les responsables européens ont répété qu’ils y étaient opposés. Et le seul qui gagne, au milieu de ces divisions, c’est monsieur Poutine.’‘

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Trois attentats font plus de 30 morts à Bagdad