DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Occidentaux divisés sur la manière de gérer le dossier ukrainien

Renforcement des sanctions, envoi d'armes aux forces ukrainiennes... Les avis divergent parmi les Occidentaux.

Vous lisez:

Les Occidentaux divisés sur la manière de gérer le dossier ukrainien

Taille du texte Aa Aa

Faut-il renforcer les sanctions contre la Russie ou encore fournir des armes aux forces ukrainiennes ? Ces questions cruciales agitaient les débats de la Conférence internationale sur la sécurité à Munich. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les avis divergent. Quels sont les risques ? Notre correspondant James Franey a pu s’entretenir avec le président de la Conférence de Munich, le diplomate allemand Wolfgang Ischinger.

James Franey : ‘‘Vladimir Poutine essaye-t-il de diviser les Occidentaux ?’‘

Wolfgang Ischinger : “Bien sûr ! Nous avons imposé des sanctions. D’un point de vue de russe, c’est un acte inamical, je dirais même terriblement inamical. Si j‘étais un conseiller russe, je dirais : faisons tout notre possible pour diviser ces gens, afin qu’ils ne puissent plus étendre la machine à sanctions. C’est dans l’intérêt des Russes de diviser.’‘

Européens et Américains s’efforcent d’afficher un front uni sur le dossier ukrainien. Mais à bien y regarder, difficile de parler d’une seule et même voix, comme l’explique notre correspondant à Munich, James Franey : “Des divisions apparaissent sur la façon dont l’Occident devrait gérer cette crise. Les Etats-Unis semblent soutenir aujourd’hui l’envoi d’armes défensives létales aux forces ukrainiennes, mais les responsables européens ont répété qu’ils y étaient opposés. Et le seul qui gagne, au milieu de ces divisions, c’est monsieur Poutine.’‘