DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Swissleaks : HSBC PB plaque tournante de la fraude fiscale

HSBC Private bank au coeur d’un système international d‘évasion fiscale : c’est ce que révèlent aujourd’hui une cinquantaine de médias membres du

Vous lisez:

Swissleaks : HSBC PB plaque tournante de la fraude fiscale

Taille du texte Aa Aa

HSBC Private bank au coeur d’un système international d‘évasion fiscale : c’est ce que révèlent aujourd’hui une cinquantaine de médias membres du Consortium des journalistes d’investigation à Washington. Des médias informés de l’affaire au printemps 2014 par le quotidien français Le Monde
.

De novembre 2006 à mars 2007, la filiale suisse de la banque britannique aurait incité plus de 100.000 de ses clients du monde entier à camoufler plus de 180 milliards d’euros dans des sociétés offshores. Parmi eux : des personnalités politiques, du spectacle, des affaires, mais aussi des trafiquants d’armes, de drogue, et des terroristes. On trouve ainsi sur la liste le comédien français Gad Elmaleh (qui aurait régularisé sa situation depuis), le coiffeur Jacques Dessange, mais aussi le roi du Maroc Mohammed VI ou encore le mannequin Elle McPherson ou la créatrice Diane von Fürstenberg

C’est par Hervé Falciani, ancien informaticien chez HSBC PB, que le scandale est arrivé. Après avoir tenté sans succès de vendre des fichiers qu’il avait copiés, il les a finalement transmis au fisc français fin 2008. Bercy les a ensuite partagés avec les administrations étrangères concernées.

HSBC Private Bank conteste la validité des données volées mais envisagerait des règlements à l’amiable pour éviter des procès ruineux. La filiale suisse précise que depuis la crise de 2008, ses pratiques ont radicalement changé.

Exprimez-vous