DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grève générale et grogne dans le sud tunisien


Tunisie

Grève générale et grogne dans le sud tunisien

Des magasins, des écoles et des hôpitaux fermés. Une grève générale a paralysé ce mardi une large partie du sud tunisien, frontalier de la Libye. Une grève menée après des heurts entre policiers et manifestants dimanche qui ont fait un mort. Des violences provoquées par la saisie d’essence de contrebande.

Les syndicats des régions de Tataouine et de Médenine qui ont appelé à la grève, réclament une enquête sur le recours à la force par la police lors des manifestations. Un recours qu’ils jugent excessif. Ils veulent également des créations d’emplois, la suppression d’une taxe de sortie du territoire tunisien imposé aux étrangers non-résidents depuis octobre et l’assouplissement des contrôles douaniers sur les transports des marchandises.

Le sud tunisien vit largement de divers trafics avec la Libye et la contrebande de carburant libyen est particulièrement lucrative.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le décès de Kayla Mueller, otage des jihadistes, est confirmé